Goto main content
 
 

Hamza et sa famille ont évité une catastrophe

Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre
Palestine

Parce qu’il avait été sensibilisé au danger des restes explosifs de guerre par Handicap International, Hamza a pu à son tour éduquer ses proches aux risques liés à ces armes. Ils ont sans doute évité le pire.

© Tom Shelton / Handicap International

Hamza, 20 ans, est originaire d’un quartier de Gaza qui a été dévasté pendant les combats de l’été 2014. « Quand le pilonnage s’est intensifié, nous nous sommes réfugiés dans un hôpital. Pendant un cessez-le-feu, nous sommes rentrés chez nous pour récupérer des papiers importants. Mais les bombardements ont repris et nous avons trouvé refuge chez un ami », raconte le jeune homme. Deux jours plus tard, lors d’un nouveau cessez-le-feu, son petit frère de 15 ans est retourné dans leur maison qui avait subi des dégâts importants. Il a trouvé des engins non explosés, qu’il a ramassés et entassés dans la salle de bain.

L’équipe d’éducation au risque de Handicap International a ensuite fait la connaissance de Hamza dans un groupe de discussion. Elle lui a parlé de la dangerosité des engins non explosés et lui a donné une brochure sur les risques. Hamza poursuit : « Mon père a pris ça très au sérieux et a expliqué à mon frère qu’il était très dangereux de garder ces engins dans la maison. Nous avons appelé la police pour qu’elle vienne les enlever ».

Il avait envie d'agir à son tour

Déjà blessé lors du précédent conflit de 2012, Hamza avait suivi des séances de réadaptation et aujourd’hui il va mieux. Mais a encore deux éclats d’obus dans le cerveau et attend une opération. C’est grâce à sa rencontre avec Handicap International que le jeune homme a permis à sa famille d’éviter un accident aux conséquences terribles. Ayant déjoué le sort, Hamza avait envie d’agir à son tour : « J’étudie désormais la réadaptation à base communautaire à l’université », déclare-t-il fièrement.

Le 8 avril dernier, Hamza a participé à une journée dédiée à l’action contre les mines et les restes explosifs de guerre, afin de sensibiliser le public aux conséquences dramatiques de ces armes. « Je suis très heureux que les personnes handicapées aient été associées à cet événement, car nous sommes tous égaux face à ces dangers. J’espère que nous pourrons organiser beaucoup d’autres activités à l’avenir », conclut le jeune militant en herbe.

Sur le même thème :
> La menace mortelle des engins explosifs
> "Nous devons protéger les civils des restes explosifs de guerre"
> Face au danger des engins explosifs, une seule arme : la prévention

Publié le : 3 juillet 2015
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Gaza : HI condamne l’impact des violences sur les civils et répond aux conséquences humanitaires
© T. Shelton / HI
Stop aux bombardements des civils Urgence

Gaza : HI condamne l’impact des violences sur les civils et répond aux conséquences humanitaires

Entre le 5 et le 7 août 2022, une escalade de violences armées dans et autour de la bande de Gaza entre Israël et le Jihad islamique, un groupe armé palestinien, a fait 46 morts palestiniens, dont 16 enfants, tandis que le nombre de blessés s'élève à environ 360 Palestiniens, dont au moins 151 enfants, 58 femmes et 19 personnes âgées. 70 adultes israéliens ont été blessés lorsque des roquettes ont été lancées depuis Gaza sur des zones résidentielles proches d'Israël.

Gaza : un combat quotidien pour survivre
© HI
Inclusion Santé Urgence

Gaza : un combat quotidien pour survivre

Suite à l'escalade de violence en mai dernier, la vie des habitants de Gaza s'est aggravée alors qu’ils faisaient déjà face à la pauvreté et au sous-développement. Handicap International soutient les plus vulnérables.

Gaza : « La population est encore sous le choc »
© Hardy Skills / HI
Urgence

Gaza : « La population est encore sous le choc »

Gaza a été gravement touchée par onze jours de bombardements incessants en mai dernier lors du conflit avec Israël. Amal, de l’équipe Handicap International sur place, nous raconte son vécu et la situation humanitaire actuelle.