Goto main content
 
 

La filariose lymphatique, une maladie invalidante et stigmatisante

Prévenir les handicaps
Madagascar

Handicap International intervient depuis 2007 à Madagascar pour endiguer cette maladie infectieuse invalidante et extrêmement douloureuse qui menace 85 % de la population insulaire. Un véritable enjeu de santé publique.

© S. Bonnet / Handicap International

Grâce à ses équipes mobiles à moto et en collaboration avec 342 agents communautaires qu'elle a recrutés et formés, Handicap International sensibilise les habitants des villages les plus reculés sur la maladie et son mode de transmission. L'association explique les mesures d’hygiène de base à respecter et préconise des exercices simples de soins à pratiquer soi-même à domicile pour soulager les douleurs. 
Dans la région d’Analanjirofo, dans le Nord-est de l’île où Handicap International intervient depuis janvier 2014, 381 malades sur les 602 identifiés ont ainsi bénéficié de ces actions.

Exclues de la société à cause de la filariose lymphatique

Les personnes malades sont fortement stigmatisées du fait de leurs difformités, surtout en milieu rural où les superstitions sont vivaces. Isolées et fortement handicapées par leurs membres gonflés, elles se voient contraintes d’arrêter leur activité professionnelle. Sans revenus, elles sont reléguées dans une situation d’extrême pauvreté.

Aucun remède à la filariose lymphatique n’existe à ce jour. Dans certains cas, des opérations chirurgicales sont pratiquées pour drainer les liquides responsables des gonflements. Une manière d’apaiser les douleurs et de retrouver sa mobilité perdue. Financièrement prises en charge à hauteur de 90 % par l’association, 310 opérations chirurgicales ont été menées dans trois hôpitaux du pays avec du personnel formé par Handicap International.

Une fois la douleur soulagée, ou du moins rendue plus supportable, les personnes prises en charge gagnent en autonomie. Elles peuvent à nouveau travailler, et donc sortir de la situation d’extrême pauvreté dans laquelle la filariose les avait plongées.
Quant à la pédagogie des équipes véhiculée auprès des villageois, elle achève de réduire la stigmatisation des personnes atteintes par la maladie.

La filariose lymphatique est une grave maladie provoquée par des vers parasites transmis par la piqûre du moustique. Elle provoque parfois un dysfonctionnement du système lymphatique des membres touchés : bras, jambes ou organes génitaux. S’ensuit l’apparition d’œdèmes, voire dans les cas les plus graves une dilatation et un épaississement des tissus : on parle alors « d’éléphantiasis ». En savoir plus
Publié le : 28 janvier 2016
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Il n'y a plus de pluie, et nous en souffrons »
© Parany Photo / HI
Urgence

« Il n'y a plus de pluie, et nous en souffrons »

Alors qu'une sécheresse dévastatrice se poursuit dans le Sud de Madagascar, l'insécurité alimentaire augmente. Handicap International soutient les ménages vulnérables en leur fournissant une aide alimentaire.

Aider Raizy à retrouver sa vie
© Parany.Photo / HI
Réadaptation

Aider Raizy à retrouver sa vie

Un accident vasculaire cérébral a laissé Raizy paralysée et lui a fait perdre son indépendance. Handicap International utilise la réadaptation pour améliorer sa mobilité et adapter ses activités quotidiennes.

« Je veux aider les personnes qui comme moi sont en situation de handicap »
© Parany.photo / HI
Réadaptation

« Je veux aider les personnes qui comme moi sont en situation de handicap »

Membre précieux de l'équipe de Handicap International à Tuléar à Madagascar, Deriaz s'assure que les bénéficiaires de soins de réadaptation reçoivent le soutien dont ils ont besoin. Voici son témoignage.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris