Accès direct au contenu
 
 

Madagascar

Madagascar est l’un des pays les plus pauvres du monde. Les personnes handicapées se retrouvent souvent dans des situations extrêmement difficiles.

L'équipe mobile de réadaptation HI rend visite à Anie, 12 ans

L'équipe mobile de réadaptation HI rend visite à Anie, 12 ans | © Nicolas Früh / Handicap International

Actions en cours

HI est présente à Madagascar depuis plus de 30 ans. Après la mise en place de plusieurs centres d’appareillage et projets de réadaptation, l’association s’est attachée à faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées, à promouvoir leur participation sociale et à défendre leurs droits.

HI mène différents projets, plaçant toujours les personnes handicapées et les plus vulnérables au centre de ses activités. Ainsi, l'association s'attache par exemple à développer un continuum « éducation-formation » pour renforcer l’égalité de chances de réussite des enfants et des jeunes handicapées au long de leur parcours éducatif et d’apprentissage.

HI mène également un programme de santé maternelle et infantile visant à réduire la mortalité des mères et des nouveau-nés et à renforcer l’accès aux services, et met en œuvre une stratégie de prévention et de réponse à base communautaire pour améliorer la santé mentale des personnes en situation de détresse psychosociale et/ou souffrant de troubles de la santé mentale. HI soutien aussi la prise en charge des personnes épileptiques ainsi que leur participation social et scolaire.

HI contribue à la réponse humanitaire d'urgence et s’attache notamment à adapter les comportements des personnes vulnérables affectées par la pandémie de Covid_19, tout en renforçant la capacité de réponse, de préparation et de résilience économique et psychologique pour ces personnes. HI renforce également les capacités de préparation et de réponse aux aléas climatiques selon une approche multisectorielle intégrée et inclusive.

Aidez-les
concrètement

Paroles du terrain

« Il n'y a plus de pluie, et nous en souffrons »
© Parany Photo / HI
Urgence

« Il n'y a plus de pluie, et nous en souffrons »

Alors qu'une sécheresse dévastatrice se poursuit dans le Sud de Madagascar, l'insécurité alimentaire augmente. Handicap International soutient les ménages vulnérables en leur fournissant une aide alimentaire.

Aider Raizy à retrouver sa vie
© Parany.Photo / HI
Réadaptation

Aider Raizy à retrouver sa vie

Un accident vasculaire cérébral a laissé Raizy paralysée et lui a fait perdre son indépendance. Handicap International utilise la réadaptation pour améliorer sa mobilité et adapter ses activités quotidiennes.

« Je veux aider les personnes qui comme moi sont en situation de handicap »
© Parany.photo / HI
Réadaptation

« Je veux aider les personnes qui comme moi sont en situation de handicap »

Membre précieux de l'équipe de Handicap International à Tuléar à Madagascar, Deriaz s'assure que les bénéficiaires de soins de réadaptation reçoivent le soutien dont ils ont besoin. Voici son témoignage.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI à Madagascar

Si après une période de troubles politiques, la stabilité semble avoir repris le dessus, Madagascar reste toujours un des pays les pauvres au monde.

Un nouveau président a été élu en 2018. Le retour à l’ordre constitutionnel suit donc son cours, avec des difficultés, mais la résolution de la plupart des parties prenantes de tourner la page du passé est manifeste.

Le taux de chômage reste élevé et la situation des personnes handicapées particulièrement difficile. De plus, elles sont victimes de discriminations importantes dans leurs communautés. Marginalisées, leur insertion économique et sociale reste compliquée. Moins de 10 % des enfants handicapés sont scolarisés. Du reste, le handicap mental est particulièrement tabou dans l’île.


Nombre de personnels de HI : 163

Date d’ouverture du programme : 1986

Nos actions
pays
par pays

Handicap International France est une Association loi 1901| N° SIRET : 327 377 966 00061 | Code APE : 8899B
Lorsque vous faites un don, vous bénéficiez de 75 % de déduction fiscale dans la limite de 1 000 €. Au-delà, la déduction est de 66 %, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.