Goto main content
 
 

Ebola : persister dans le combat

Secourir les victimes
Libéria Sierra Leone

La baisse du nombre de cas d’Ebola ne doit pas entraîner une baisse de la vigilance de la population et des personnes impliquées dans la lutte contre le virus. Ce n’est qu’en maintenant des mesures strictes que l’on peut espérer l’éradiquer.

Un homme s'équipe pour aller nettoyer une ambulance intervenue auprès de patients atteints par le virus Ebola.

© G. Faure / Handicap International

En Sierra Leone, Handicap International gère l’unique centre d’ambulances affectées au transport de personnes porteuses du virus ou suspectées de l’être à Freetown et dans l’Ouest du pays.

« Pour venir à bout de l’épidémie, nos ambulances doivent rester actives jusqu’à la fin, soit plusieurs semaines après le dernier cas. Le transport des patients est un élément essentiel de la réponse au virus. Au même titre que la prévention et l’information des populations que nous devons poursuivre sans relâche pour gagner ce combat ! », explique Bruno Leclercq, directeur du programme Sierra Leone et Libéria de Handicap International.

Malgré la lassitude de la population face aux restrictions, comme l’interdiction de réunions et la fermeture très tôt des lieux de divertissement, les Sierra-Léonais font preuve d’une implication remarquable face à cette crise. Chauffeurs d’ambulances, infirmières ou encore décontamineurs se sont engagés en nombre malgré le danger de mort et la stigmatisation dont ils sont victimes.

« L’endiguement de l’épidémie a nécessité une organisation exceptionnelle. Des milliers de Sierra-Léonais se sont mobilisés, et il est important de rappeler qu’ils composent l’immense majorité des personnes luttant aujourd’hui contre le virus », rappelle Bruno Leclercq.

Publié le : 21 avril 2015
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

John Brima, agent d'entretien chez HI depuis 1996
© HI
Solidarité

John Brima, agent d'entretien chez HI depuis 1996

Je m'appelle John Brima, je suis né dans le district de Kailahun, dans la province orientale de la Sierra Leone, et je travaille en tant que personnel d'entretien chez Handicap International - Humanité & Inclusion à Freetown.

Aide d’urgence aux grands brûlés victimes de l'explosion d'un camion-citerne à Freetown
© HI
Réadaptation

Aide d’urgence aux grands brûlés victimes de l'explosion d'un camion-citerne à Freetown

Après l’explosion, en novembre dernier, d’un camion-citerne à Freetown, Handicap International soutient les rescapés en facilitant leur identification et en leur permettant d’accéder à des soins de réadaptation spécialisée.

Rendre les écoles accessibles aux enfants handicapés
© Massaquoi / HI
Inclusion

Rendre les écoles accessibles aux enfants handicapés

Fatmata est une jeune fille de 15 ans. Elle a des difficultés d'élocution et se déplace en fauteuil roulant. Ses parents, qui travaillent dans les champs, sont pauvres.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris