Goto main content
 
 

« Démineuse, un rêve de petite fille »

Déminer les terres
Laos

Lam Ngeung, démineuse, est consciente que son métier n'est pas ordinaire pour une femme, mais c'est sa vocation. Elle travaille depuis huit ans auprès de Handicap International au Laos et parcourt les terres polluées par les restes explosifs de guerre dans la province de Savannaketh. Sa mission : détruire un par un ces engins de morts. Un travail long et éprouvant mais qu'elle juge très utile pour les habitants de son pays.

© Nicolas Axelrod / Handicap International

« Depuis mon enfance, j'ai envie de devenir démineuse. Quand j'étais petite, mon père a été victime d'un accident avec un reste explosif de guerre. En cultivant son champ près de la maison, il a heurté une sous-munition avec sa faux. Des fragments de la bombe l'ont atteint à la tête. Il a été traumatisé par cet accident, tout comme nous, sa famille. Il est conscient d'avoir eu beaucoup de chance de rester en vie. Aujourd'hui, je souhaite empêcher que d'autres accidents de ce genre ne se produisent. »

Démineuse dans l'équipe de Handicap International, Lam Ngeung, 30 ans, est mariée et maman d'un petit garçon de quatre mois. Elle s'implique totalement dans son travail :

« Avec ce métier, je me sens utile, j'aide mon pays à se débarrasser définitivement de tous ces engins de mort pour assurer un avenir sans danger à tous les enfants. J'espère exercer ce métier jusqu'à ma mort ».

Pour l'avenir, elle confie qu'elle souhaite avoir encore beaucoup d'enfants, « encore deux ou trois au minimum », dit-elle en riant, « c'est aussi pour eux que je travaille aujourd'hui, pour que leur futur soit plus apaisé ».

Publié le : 6 juin 2014
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Les personnes handicapées ne veulent pas être un fardeau »
© HI
Inclusion

« Les personnes handicapées ne veulent pas être un fardeau »

Nuan a 34 ans. Elle est handicapée à cause de la polio. Handicap International lui fournit une aide financière d’amorçage pour élever du bétail.

Tok, amputé suite à un accident du travail
© HI
Inclusion Réadaptation

Tok, amputé suite à un accident du travail

Tok a 27 ans. Il vit dans le district de Huameuang au Laos et porte une prothèse fournie par Handicap International.

Chue Por, victime d'une mine à 18 ans
© Natalia Lozano / HI
Mines et autres armes

Chue Por, victime d'une mine à 18 ans

Chue Por a survécu à l’explosion d’une mine antipersonnel. Amputé d’un bras, il retrouve sa mobilité grâce au soutien de Handicap International.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris