Goto main content
 
 

Témoignage de Kanha, 14 ans

Appareiller et rééduquer Déminer les terres
Cambodge

« Mon nom est Kanha. J'avais 8 ans quand l'accident est arrivé. Alors que ma mère travaillait dans sa petite épicerie, mon père, dans le jardin de la maison, était en train de manipuler un obus qu'il venait d'acheter chez un ferrailleur. Il voulait récupérer le métal pour le revendre. Je l'observais, assise sur les escaliers, quelques mètres plus loin. C'est alors que j'ai entendu un grand bruit et j'ai juste eu le temps de comprendre que l'engin venait d'exploser. Ensuite, je ne me souviens plus de rien. »

© Eric Martin / Figaro Magazine / Handicap International

« Mon père est mort sur le coup. Je me suis réveillée à l'hôpital où l'on m'a expliqué qu'il avait fallu couper ma jambe. Je suis restée plusieurs mois à l'hôpital. C'était long et douloureux. Quand je suis sortie, je ne pouvais plus marcher.

Plus tard, on a conseillé à ma maman de m'emmener au centre de réadaptation géré par Handicap International, à Kampong Cham, à une heure et demie de mon village. L'association m'a fabriqué une prothèse sur mesure, dans son atelier. J'ai suivi des séances de rééducation pour réapprendre à marcher. Maintenant, je retourne trois fois par an au centre pour être suivie et pour changer ma prothèse. Comme je grandis vite, j'en ai déjà reçu six !

Petit à petit, j'ai retrouvé une vie normale. Avec ma prothèse, je peux me rendre à l'école tous les jours et participer aux mêmes activités que mes copains. C'est important pour moi de suivre les cours car j'aimerais un jour devenir infirmière ou médecin pour soigner les autres. »

> Lire aussi "Je veux dire au monde entier de ne plus utiliser de mines"

Publié le : 1 avril 2014
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Le Traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »
© HI
Déminer les terres

« Le Traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »

Roger Eid est responsable des opérations de déminage de Handicap International au Liban. Il nous explique l’importance de ces actions indispensables et comment elles sont réalisées.

HI forme et soutient les démineurs au Cambodge
© Rafael Winer / HI
Déminer les terres

HI forme et soutient les démineurs au Cambodge

Handicap International forme les démineurs de l'association Cambodia Self-Help Demining (CSHD), qui a déjà déminé 7 km² depuis 2008, l’équivalent de la superficie de 70 terrains de football.

Restes explosifs en Irak : une contamination catastrophique, obstacle majeur à la reconstruction du pays
© Florent Vergnes / HI
Déminer les terres Stop aux bombardements des civils

Restes explosifs en Irak : une contamination catastrophique, obstacle majeur à la reconstruction du pays

Un rapport de Handicap International dresse, cinq ans après la fin de la guerre, un tableau édifiant du quotidien des Irakiens, dont certains ont trop peur de laisser leurs enfants aller à l'école à pied, ou d’autres sont contraints pour avoir un revenu de travailler dans des endroits pollués par des explosifs.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris