Goto main content
 
 

Hervé, premiers pas vers un nouvel avenir

Réadaptation
République Centrafricaine

Un violent incident a coûté à Hervé sa jambe droite. Aujourd’hui, avec le soutien de Handicap International, le jeune homme de 26 ans se tient à nouveau debout.

Hervé devant le centre de réadaptation Handicap International à Bambari, en République Centrafricaine

Hervé devant le centre de réadaptation Handicap International à Bambari en RCA | © A. Servant / HI

Un nouveau départ. Hervé, 26 ans, fait ses premiers pas avec sa prothèse fraîchement installée. Cela fait maintenant plusieurs mois qu'il a été grièvement blessé au pied droit, lors d'une attaque armée à Bambari qui a bouleversé sa vie. Hervé a été emmené à l'hôpital et on lui a dit qu'il devrait être amputé, mais il a d'abord refusé.

« J'avais tellement peur de perdre ma jambe et des conséquences que cela aurait sur ma vie. Je pensais que je deviendrais un poids pour ma famille et je ne voulais pas cela. »

L'hôpital allait le décharger malgré les risques mortels que présentait sa blessure. Elle s'était infectée et il était de plus en plus urgent de l'amputer. C'est alors que les spécialistes de Handicap International, présents à l'hôpital à ce moment-là, sont intervenus.

Faciliter son accès aux soins

Les professionnels de la santé mentale de l'association ont aidé Hervé à surmonter ses peurs, tout en lui faisant prendre conscience de la gravité et de l'urgence de sa situation. Fort de ce soutien inattendu, il a finalement pris la décision vitale d'accepter l'amputation.

Dans la période qui a suivi, Handicap International a fourni à Hervé un kit de pansements pour faciliter son rétablissement, et il a régulièrement reçu des soins par des kinésithérapeutes de l'association, tout en continuant à bénéficier de l'aide psychosociale. Ses frais de transport pour se rendre à sa thérapie ont également été pris en charge par Handicap International, afin de faciliter l'accès aux soins indispensables pour son rétablissement.

Un nouveau travail

Lorsque le moment est venu pour Hervé de passer à l'étape suivante, notre équipe l'a emmené à Bangui afin qu'il soit équipé d'une prothèse à l'ANRAC, le seul centre d'appareillage du pays. Hervé a passé tous les matins de la semaine à recevoir les moulages et à faire des séances d’essayage au centre, jusqu'au jour où il a pu commencer à marcher avec sa prothèse. 

« Je suis tellement content. Il a été si difficile de me déplacer sans prothèse. J'espère, pour moi et pour ma famille, que je pourrai bientôt remarcher normalement afin de pouvoir revivre comme avant. Je vois que petit à petit, je redeviens mobile et pour cela, je remercie Handicap International. »

Auparavant, les possibilités d'emploi lui étaient limitées. Il travaille comme cireur de chaussures le long de la route principale de la ville, mais gagne très peu d'argent. Grâce à sa mobilité retrouvée, Hervé espère commencer un nouveau travail en tant que vendeur de pharmacie mobile, marchant à grands pas dans les quartiers de Bambari.

En RCA, Hervé est soutenu par Handicap International dans sa reconstruction physique et psychologique

Publié le : 6 juillet 2021
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »
© HI
Réadaptation Urgence

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »

Comme de nombreux Ukrainiens, Nadezhda vit dans des conditions de santé précaires, aggravées par la guerre. La réadaptation fournie par Handicap International lui a permis de soulager ses douleurs et de retrouver de l'énergie.