Goto main content
 
 

Le chien démineur Rex prend une retraite méritée

Mines et autres armes
République démocratique du Congo Sénégal

Rex, 8 ans, chien détecteur d'explosifs, a pris sa retraite. Un repos bien mérité après plusieurs années de bons et loyaux services pour Handicap International, notamment en République démocratique du Congo et au Sénégal. Grâce à lui, de nombreux accidents par mines ont pu être évités sur le terrain.

Rex, chien détecteur d'explosifs désormais retraité, ici avec Jonathan, son maître-chien démineur en Casamance au Sénégal

Rex, chien détecteur d'explosifs désormais retraité, ici avec Jonathan, son maître-chien démineur en Casamance au Sénégal | © J-J. Bernard / Handicap International

Après plusieurs années de bons et loyaux services comme chien démineur, récemment en République démocratique du Congo et au Sénégal, Rex prend sa retraite. Sa truffe infaillible lui a permis de détecter des dizaines de mines. Pour ses vieux jours, ce berger allemand a été adopté par Boris, logisticien à Handicap international en Afrique de l’Ouest, et sa compagne, qui vivent à Dakar. « À plus de 8 ans, Rex est un vieux pépère maintenant. C’est un bon chien, adorable avec tout le monde. Mais il n’aime pas trop la concurrence des autres mâles… » 

Rex regrettera sans doute sa magnifique collègue de travail Katja, chienne détecteur d'explosifs comme lui, avec qui il a partagé plusieurs missions, même si leur relation était strictement professionnelle. Nous souhaitons à Rex un repos bien mérité !

> Lire "Une journée avec les démineurs en Casamance"

Le chien plus efficace qu'un détecteur de métaux

Grâce à son flair infaillible, un chien est 10 à 15 fois plus rapide qu’un démineur équipé d’un détecteur de métal. En détectant la poudre qu’elles contiennent, le chien permet également de sécuriser des mines qui ne contiennent pas de métal et échappent au détecteur.

> Lire "Chien + homme, un tandem choc pour déminer les terres"

Rex, chien détecteur d'explosifs désormais retraité, ici avec Jonathan, son maître chien démineur en Casamance au Sénégal © J-J. Bernard / Handicap International

Rex, chien détecteur d'explosifs désormais retraité, ici avec Jonathan, son maître-chien démineur en Casmance au Sénégal © J-J. Bernard / Handicap International

Le flair de Rex a permis de découvrir et neutraliser de nombreuses mines en Casamance au Sénégal © J-J. Bernard / Handicap International

Le flair de Rex a permis de découvrir et neutraliser de nombreuses mines en Casamance au Sénégal © J-J. Bernard / Handicap International

Aujourd'hui retraité, Rex coule des jours paisibles avec ses nouveaux maîtres à Dakar © Handicap International

Aujourd'hui retraité, Rex coule des jours paisibles avec ses nouveaux maîtres à Dakar © Handicap International

Publié le : 21 octobre 2016
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Laos : 50 ans après, le triste héritage de la guerre du Vietnam
© Tim Dirven - Panos
Mines et autres armes

Laos : 50 ans après, le triste héritage de la guerre du Vietnam

50 ans après les Accords de Paris du 27 janvier 1973, l’héritage des bombardements massifs lors de la guerre du Vietnam est bien tangible. Le Laos voisin a été particulièrement touché, alors même qu’il n’était pas partie au conflit. Le pays est aujourd’hui considéré comme l’un des plus pollués au monde par les armes à sous-munitions.

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »
© T. Freteur / HI
Inclusion

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »

Depuis qu’il bénéficie de béquilles adaptées, Raphaël peut se déplacer beaucoup plus facilement et de façon plus autonome. Il peut même se rendre à l’école sans aucune aide !

Une chaise roulante qui fait toute la différence pour Daïsane
© T. Freteur / HI
Inclusion

Une chaise roulante qui fait toute la différence pour Daïsane

Daïsane est née avec les pieds bots. Depuis que Handicap International lui a fourni une chaise roulante adaptée, elle peut se déplacer en toute autonomie et profiter de la récréation avec les autres enfants de sa classe.