Goto main content
 
 

Hidayatullah se tient désormais debout et peut jouer avec les autres enfants

Réadaptation
Afghanistan

Hidayatullah est né en Afghanistan avec une malformation des pieds. Sa mère a été orientée vers le centre de réadaptation de Handicap International à Kandahar.

Après le traitement des ses pieds bots, Hidyatullah se tient debout sans problème.

Après le traitement des ses pieds bots, Hidyatullah se tient debout sans problème. | © HI

Les pieds bots de Hidayatullah ont pu être traités et aujourd’hui, il fait ses premiers pas sans difficulté.

Hidayatullah est né en 2021 à Kandahar avec les pieds bots. À l’hôpital, sa mère ne connaissant pas cette malformation, s’est inquiétée. Elle a fait part de ses craintes aux médecins : son fils pourrait-il se tenir debout ? pourrait-il marcher un jour ?

Les médecins ont immédiatement orienté Hidayatullah et sa maman vers le centre de réadaptation de Handicap International à Kandahar. C’est en effet le seul centre de réadaptation du Sud de l’Afghanistan, où travaillent 52 spécialistes.

Après examen du bébé, les kinésithérapeutes de l'association ont rapidement rassuré la mère de Hidayatullah, lui indiquant qu’il leur était possible de traiter la malformation de son fils.

« Le kinésithérapeute m'a assuré que tout reviendrait à la normale grâce à un suivi approprié. »

Le traitement s’est déroulé en plusieurs temps, Tout d’abord, les pieds d'Hidayatullah ont été plâtrés. Les plâtres ont été changés toutes les semaines pendant plusieurs semaines, pour apporter des corrections progressives et redresser peu à peu la position de ses pieds.

« Ce processus s'est poursuivi pendant plusieurs périodes, et les pieds de mon fils prenaient la bonne position et la bonne forme, ce qui me donnait de l'espoir. »

Ensuite, les spécialistes de Handicap International ont posé au bébé une attelle orthopédique : de petites chaussures reliées entre elles par une barre. Il a porté ses "bottes" pendant près d'un an. Cet équipement permet de maintenir le pied bot fortement tourné vers l’extérieur. Pendant toute cette période, Hidayatullah a été suivi par les équipes de l'association. Des contrôles et des ajustements sont en effet nécessaires jusqu’à l’âge de la marche.

Le traitement de Hidayatullah s’est déroulé sans complication. Aujourd’hui, il se tient fièrement debout et peut faire ses premiers pas sereinement. Sa famille est rassurée.

« Mon fils peut maintenant jouer avec les autres enfants. Il peut se tenir debout et marcher dans une bonne position. J'espère qu'il sera un bon élève à l'école. Moi et toute ma famille sommes maintenant heureux et reconnaissants envers les services et le personnel de Handicap International ! »

Publié le : 9 décembre 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant »
© A. Thapa / HI
Réadaptation

« Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant »

Ambika Sharma travaille en tant qu’orthoprothésiste depuis plus de dix ans. Elle nous explique à quoi ressemble sa vie et son quotidien professionnel au Népal.

Rien ne peut arrêter Prabin !
© A. Thapa / HI
Inclusion Réadaptation

Rien ne peut arrêter Prabin !

Prabin, 6 ans, est né avec une partie de sa jambe droite non développée. Handicap International l'a rencontré il y a cinq ans au centre de réadaptation de Biratnagar, au Népal. Depuis, il a réalisé d'énormes progrès.

Milagros, 3 ans, déterminée à devenir plus autonome
© J-M. Vargas / HI
Réadaptation

Milagros, 3 ans, déterminée à devenir plus autonome

En Colombie, Handicap International soutient les migrants vénézuéliens comme la petite Milagros, 3 ans. L’organisation l’accompagne à travers des exercices de réadaptation pour la rendre plus autonome.