Goto main content
 
 

Déminer grâce aux drones : une innovation humanitaire majeure

Déminer les terres
International Tchad

Handicap International et Mobility Robotics présentent pour la première fois une solution pour localiser les mines à l’aide de drones équipés de caméras infrarouges. Expérimentée au Tchad, cette technologie devrait permettre à terme de réduire considérablement la durée des opérations et de sécuriser davantage le travail des démineurs.

Démineur de Handicap International au Tchad lors de tests avec des drones

Démineur de Handicap International au Tchad lors de tests avec des drones | © John Fardoulis / HI

« C’est une petite révolution pour le monde du déminage humanitaire ! Depuis plusieurs mois, nous testons l’apport de drones pour accélérer la détection des mines dans les zones contaminées. Aujourd’hui, nous passons un nouveau cap avec la possibilité de localiser les mines enfouies dans le sol. »

Emmanuel Sauvage, responsable de la réduction de la violence armée à Handicap International

« Pour nous, c’est comme un premier pas sur la Lune. Nous allons continuer à développer tout le potentiel de cette avancée et son cadrage. »

John Fardoulis, de Mobility Robotics

Les deux spécialistes ont témoigné à l'occasion du "Mine Action Technology Workshop" organisé par le Centre de déminage humanitaire – Genève (CIGHD) les 7 et 8 novembre à Bâle en Suisse.

Une expérimentation menée au Tchad

Lors des tests réalisés dans le Nord du Tchad en zone désertique, le drone muni d’une caméra infrarouge destinée à mesurer les différences de température a pu repérer la présence de mines antipersonnel et antichars.

En survolant de vastes zones en un temps très court, il permet à ce stade de réduire considérablement la durée de ce que les professionnels du déminage appellent "l’enquête non technique" : la phase d’investigation d’un terrain qui sert à déterminer si des mines et des restes explosifs sont potentiellement présents et nécessitent l’intervention de démineurs.

« En repérant avec précision les mines enfouies, nous pourrons désormais déployer de façon plus ciblée et plus sécurisée nos équipes de démineurs, précise Emmanuel Sauvage. La prochaine étape : rechercher des ressources aditionnelles pour renforcer nos activités, diversifier les tests et atteindre la cible d’un monde sans mine à horizon 2025. »

C’est dans le cadre du Projet Odyssey 2025, financé par la Direction générale Coopération au développement et aide humanitaire du Gouvernement belge, que Handicap International a pu tester depuis septembre 2018 avec son partenaire Mobility Robotics l’apport des drones dans ses opérations de déminage. Ces expérimentations ont été rendues possibles grâce à la collaboration avec l’Union européenne et grâce à la mise à disposition d’une zone de test opérationnelle, dans le cadre du projet PRODECO au Tchad, où plus de 100 millions de mètres carrés, soit la surface de la ville de Paris, sont contaminés par les mines et les restes explosifs de guerre.

Vue d'un drone au Tchad lors de tests réalisés par les équipes de déminage de Handicap International

Une solution prometteuse face aux enjeux du déminage

Plus de 100 millions de mines terrestres sont encore actives dans le monde aujourd'hui, des dangers mortels pour les communautés locales (mutilations, restrictions de déplacements, abandons d’infrastructures, frein au développement socio-économique, etc.).

Les mines et les restes explosifs de guerre représentent un danger quotidien pour les populations civiles dans 60 pays. Avec 7 239 nouvelles victimes en 2017, le rapport 2018 de l’Observatoire des mines a enregistré un nombre record de victimes pour la troisième année consécutive (9 437 victimes recensées en 2016 et 6 967 en 2015).

Handicap International au Tchad : déminer grâce aux drones, un projet soutenu par la Fondation de France


Handicap International au Tchad

Depuis fin 2018, l'association mène des opérations de déminage sous les auspices du Haut-Commissariat national au déminage dans le cadre d’un projet de développement, "Appui au déminage, au développement et à la protection sociale des personnes vulnérables" (PRODECO), financé par l'Union européenne et soutenu par le Gouvernement tchadien. Le projet d’expérimentation de méthodes innovantes en déminage (Odyssée2025), comprenant l’utilisation de drones, de techniques de géolocalisation et de caméra infrarouge, est soutenu par la Direction générale Coopération au développement et aide humanitaire du gouvernement belge et est déployé sur la zone opérationnelle du PRODECO.

Publié le : 8 novembre 2019
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

La boutique solidaire de Handicap International fait peau neuve
© RGOODS / HI
Solidarité

La boutique solidaire de Handicap International fait peau neuve

Ouverte depuis le 1er septembre 2022, la toute nouvelle boutique en ligne de Handicap International propose toujours les produits solidaires de l'association comme le Kit protège-livres et le Sac à Sapin, mais aussi de nombreux nouveaux objets et produits éco-conçus. Explications de Stéphanie Benisti, Responsable développement et commercialisation.

« Je vais partout là où on a besoin de moi pour les urgences »
© HI
Réadaptation Urgence

« Je vais partout là où on a besoin de moi pour les urgences »

Virginie Duclos, 32 ans, est cheffe de projet Réadaptation dans l'équipe d'urgence de Handicap International. Elle partage son quotidien au travail.

Tchad : Hawa retourne à l’école !
© S. Bohan-Jacquot / HI
Inclusion Réadaptation

Tchad : Hawa retourne à l’école !

Hawa a 14 ans et vit avec sa famille dans le camp de déplacés de Fourkoulom au Tchad, après avoir fui les violences armées. Née sans pied gauche, elle retourne à l’école avec une prothèse fournie par Handicap International.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris