Goto main content
 
 

1 million de mètres carrés nettoyés en 10 ans par Handicap International

Mines et autres armes
Liban

Les autorités libanaises ont remis le 8 décembre dernier aux habitants du Nord Liban les terres déminées par Handicap International depuis 2011. Le responsable du déminage, Mohamad Kaakour, explique le travail de l'association dans la région.

Une équipe de déminage de Handicap International au Liban

Une équipe de déminage de Handicap International au Liban | © D. Ligneau / HI

Près de 6 000 mines neutralisées

Combien de démineurs de Handicap International ont-ils été mobilisés sur vos dernières opérations ? 

Mohamad Kaakour, responsable du déminage pour Handicap International au Liban : Nous avions une très grande équipe en action. Il y avait trois équipes de déminage, au total 39 personnes comprenant 24 démineurs avec des superviseurs, des paramédicaux, un chef d'équipe, etc.

Quels types d'engins explosifs ont été trouvés ?

MK : Principalement des mines antipersonnel. En dix ans, nous avons trouvé 6 132 articles : 5 615 mines terrestres, 22 mines antichars et 495 engins non explosés comme des mortiers, des projectiles, des fusibles et des détonateurs. Nous trouvions des mines tous les jours. Les zones que nous dépolluions étaient vraiment très contaminées. Handicap International était la seule organisation travaillant dans le Nord du Liban, et la première organisation à commencer le déminage depuis la fin de la guerre civile, à l'exception de l'armée libanaise qui avait commencé certaines tâches de déminage auparavant.

Comment procédez-vous lorsque vous trouvez une mine ou une munition non explosée ?

MK : Toutes les mines sont détruites sur place par Handicap International, mais les munitions non explosées et les restes explosifs sont détruits par le Centre d'action contre les mines du Liban (LMAC), qui nous autorise uniquement à les repérer et les collecter pour une destruction ultérieure.

Un million de mètres carrés déminés

Où se situaient vos opérations ?

MK : Depuis 2011, Handicap International a procédé au déminage dans le Nord Liban. En dix ans, nous avons déminé près d'un million de mètres carrés de terres (l'équivalent de la superficie de plus de 130 terrains de football). Les dernières activités de déminage de l'association ont été menées dans trois districts du Nord : Batroun, Koura et Bcharre, dans quelque 18 villages. Nos dernières missions, qui ont débuté en juin 2021, se sont déroulées dans la réserve de cèdres de Hadath El Jebbeh (district de Bcharre) et dans le village de Tannourine (district de Batroun).

Quelle est la spécificité du déminage au Liban ?

MK : La plupart des champs de mines sont situés dans des forêts et des montagnes. Ce ne sont pas des zones plates et ouvertes comme dans d'autres pays. La végétation est dense et doit être coupée avant que le terrain puisse être exploré. Ce sont des terrains très escarpés avec un sol minéral où les détecteurs ne peuvent pas être utilisés. Les démineurs doivent utiliser des techniques d'excavation complète.
De plus, nous devons travailler en fonction des saisons : les champs de mines de basse altitude sont déminés pendant l'hiver (de novembre à avril) où la neige recouvre les montagnes de haute altitude, et pendant l'été, nous passons aux champs de mines de haute altitude.

35 000 personnes bénéficient des terres libérées

Comment les terrains sont-ils restitués aux habitants ?

MK : Une fois que Handicap International a terminé la dépollution, le processus de remise des terres est de la responsabilité du Centre d'action contre les mines du Liban (LMAC). Nous remplissons un rapport d'achèvement et l'envoyons au LMAC pour validation. Le LMAC prend alors la responsabilité du transfert et remet les terres à la population locale.

Quel est le bénéfice pour la population ?

MK : Tous les villages sont désormais déminés. Environ 35 000 personnes en bénéficient. La plupart d'entre elles travaillent dans l'agriculture et investissent dans des oliviers et des pommiers. Nous avons également déminé des réserves de cèdres dans les célèbres réserves de Hadath El Jebbeh et de Tannourine, ce qui permet désormais aux gens de visiter ces sites et de développer les activités touristiques.

Les opérations de déminage ont-elles été affectées par la crise économique ?

MK : Les activités de déminage n'ont pas été directement touchées, cependant nous rencontrons beaucoup de difficultés pour obtenir du carburant pour les véhicules et les générateurs afin d'assurer le bien-être du personnel après les heures de travail (le personnel est hébergé par Handicap International dans une base de l'association). En assurant une source d'énergie, le personnel a accès à l'éclairage dans ses chambres et à des ventilateurs la nuit, lorsque la température et l'humidité sont élevées. Il est important d'avoir un minimum de confort pour un travail aussi stressant.

Où vos équipes vont-elles opérer en 2022 ?

MK : En avril prochain, nous commencerons les opérations de déminage dans le district d'Aley, à la Direction du Mont Liban. Pour l'instant, il est prévu que nos opérations durent jusqu'à fin 2022, mais il est probable que nous continuerons après. Le Liban devrait se déclarer libre de mines en 2030.

Publié le : 13 décembre 2021
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Adoption le 18 novembre de l'accord international contre les bombardements urbains
© HI
Mines et autres armes

Adoption le 18 novembre de l'accord international contre les bombardements urbains

Les États sont invités le 18 novembre prochain à Dublin pour adopter l'Accord international contre les bombardements en zones peuplées.

1,8 million m² de terres libérées des mines depuis 2016 par Handicap International en Irak
© HI
Mines et autres armes

1,8 million m² de terres libérées des mines depuis 2016 par Handicap International en Irak

Handicap International mène depuis 2016 des opérations de déminage en Irak. Les experts de l'association neutralisent  actuellement des engins explosifs improvisés près de Kirkouk.

Blessé par un reste explosif de guerre, Enayatullah remarche grâce à HI
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Blessé par un reste explosif de guerre, Enayatullah remarche grâce à HI

Enayatullah est un garçon de 9 ans qui a perdu sa jambe lors de l’explosion d’un reste explosif de guerre en Afghanistan. Il est aujourd'hui soutenu par Handicap International.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris