Goto main content
 
 

Yémen : les ONG appellent à une cessation immédiate des hostilités et à un accès humanitaire total

Mines et autres armes Urgence
Yémen

Les organisations signataires présentes sur le terrain, dont Handicap International, appellent à la cessation immédiate des hostilités au Yémen, y compris à Sanaa. Elles demandent également aux parties au conflit de permettre un accès humanitaire total et sans entraves aux personnes dans le besoin afin de faciliter l'acheminement du fret humanitaire.

Carte du Yémen

© Google Maps

La capitale du Yémen, Sanaa, fait l'objet de violents affrontements et de frappes aériennes depuis cinq jours, laissant des milliers de personnes dans la peur, piégées et sans aucun accès à l'aide humanitaire. Des dizaines de morts et de blessés ont été signalés. Les personnels humanitaires sont bloqués sans possibilité de fournir des soins vitaux et un soutien essentiel aux populations dans le besoin. La situation se détériore heure après heure et la population civile est la première impactée

Nous appelons toutes les parties au conflit à immédiatement :

  • cesser toutes les hostilités et arrêter l'utilisation d’armes explosives dans les zones habitées à Sanaa et dans l’ensemble du pays ;
  • respecter leurs obligations en vertu du Droit international humanitaire et assurer la pleine protection de la population et des infrastructures civiles ;
  • permettre un accès humanitaire total et sans entrave et faciliter le mouvement des travailleurs de la solidarité internationale afin de reprendre l'aide humanitaire à Sanaa et à travers le pays.

Alors que le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit mardi 5 décembre pour discuter de la situation au Yémen, nous demandons à ses membres, en particulier la France, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Chine et la Russie, de soutenir publiquement cet appel et à user de leur influence diplomatique afin que ce conflit cesse.

ONG signataires de cet appel :
ACTED, Action Contre la Faim, Care, Handicap International, Médecins Du Monde

Logos des ONG signataires de l'appel à la cessation des hostilités au Yémen : Acted, Action contre la Faim, Care, Handicap International, Médecins du Monde


Contact presse :
Sophie Gaguin[email protected] 
04 26 68 76 47 / 06 60 97 09 38

Publié le : 5 décembre 2017
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Laos : 50 ans après, le triste héritage de la guerre du Vietnam
© Tim Dirven - Panos
Mines et autres armes

Laos : 50 ans après, le triste héritage de la guerre du Vietnam

50 ans après les Accords de Paris du 27 janvier 1973, l’héritage des bombardements massifs lors de la guerre du Vietnam est bien tangible. Le Laos voisin a été particulièrement touché, alors même qu’il n’était pas partie au conflit. Le pays est aujourd’hui considéré comme l’un des plus pollués au monde par les armes à sous-munitions.

25 ans du Traité d’Ottawa : la lutte contre les mines est loin d’être terminée
© ICBL
Mines et autres armes

25 ans du Traité d’Ottawa : la lutte contre les mines est loin d’être terminée

Il y a 25 ans, la signature du Traité d'interdiction des mines antipersonnel – dit Traité d'Ottawa – a marqué une victoire diplomatique et de la société civile sans précédent. Mais depuis 2014, les mines ont fait leur réapparition dans les conflits, avec une augmentation conséquente du nombre de victimes.

À Raqqa, la contamination par engins explosifs est d'une ampleur inédite
© HI
Mines et autres armes

À Raqqa, la contamination par engins explosifs est d'une ampleur inédite

Dans le Nord de la Syrie, Handicap International mène depuis 2018 des opérations de déminage et de dépollution à Raqqa et dans ses environs. 25 experts en déminage sont à pied d'œuvre.