Goto main content
 
 

Une bande-dessinée pour sensibiliser aux bombardements des civils

Mines et autres armes Solidarité
France

Le dessinateur Guillaume Long a réalisé pour Handicap International une BD de huit pages afin de sensibiliser le public aux bombardements des civils sur un ton volontairement décalé. Avec humour et bienveillance, l’auteur participe à sa façon au combat de l’association contre cette pratique inacceptable qui fait des milliers de victimes civiles.

Bande dessinée de Guillaume Long pour Handicap International sur la problématique des bombardements de civils

© G. Long / Handicap International

Bande dessinée de Guillaume Long pour Handicap International sur la problématique des bombardements de civilsDans cette bande dessinée de huit pages Guillaume Long sensibilise le lecteur à la problématique des bombardements des civils de manière décalée, utilisant une bonne dose d’humour mais toujours avec bienveillance. Il se met en scène dans une histoire partiellement inspirée de faits réels – sa rencontre avec Handicap International – et qui raconte comment il veut aider l’association à recueillir 1 million de signatures de sa pétition contre l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées, un objectif bien réel pour l'ONG !

Cette collaboration entre Handicap International et le dessinateur illustrateur, auteur notamment de "À boire et à manger", a pu voir le jour grâce à un partenariat avec le magazine Lyon Capitale, avec qui collabore Guillaume, dans le cadre de la Pyramide de chaussures du 23 septembre dernier. Initialement publiées dans Lyon Capitale, les droits de ces planches ont été cédés à l’association et plusieurs exemplaires imprimés ont été distribués au public lors de la Pyramide.

« J'ai pris beaucoup de plaisir à dessiner cette histoire et je remercie Handicap International pour la confiance que l’on m’a accordé. Il faut dire que le sujet était très intéressant. »

Guillaume Long

L’objectif était de toucher différemment le public, notamment les plus jeunes, à travers un support moins conventionnel et plus accessible que les campagnes institutionnelles de l’association ou des témoignages de victimes.

> Télécharger la bande dessinée (PDF 8 pages)

Vous aussi, signez la pétition de Handicap International contre l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées

Publié le : 29 septembre 2017
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

25 ans du Traité d’Ottawa : la lutte contre les mines est loin d’être terminée
© ICBL
Mines et autres armes

25 ans du Traité d’Ottawa : la lutte contre les mines est loin d’être terminée

Il y a 25 ans, la signature du Traité d'interdiction des mines antipersonnel – dit Traité d'Ottawa – a marqué une victoire diplomatique et de la société civile sans précédent. Mais depuis 2014, les mines ont fait leur réapparition dans les conflits, avec une augmentation conséquente du nombre de victimes.

À Raqqa, la contamination par engins explosifs est d'une ampleur inédite
© HI
Mines et autres armes

À Raqqa, la contamination par engins explosifs est d'une ampleur inédite

Dans le Nord de la Syrie, Handicap International mène depuis 2018 des opérations de déminage et de dépollution à Raqqa et dans ses environs. 25 experts en déminage sont à pied d'œuvre.

L’augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques
© F. Vergnes / HI
Mines et autres armes

L’augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques

Publié le 17 novembre, le rapport de l’Observatoire des mines 2022 fait état d'un nombre élevé de victimes causées par les mines – dont les mines improvisées et les restes explosifs de guerre – pour la septième année consécutive.