Goto main content
 
 

Un an après le retour des Talibans, la situation est pire que jamais en Afghanistan

Solidarité Urgence
Afghanistan

Depuis que les Talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan en août 2021, la situation humanitaire s'est dramatiquement détériorée. Les personnes handicapées sont les plus touchées.

Dans l'unité de soins intensifs au centre de réadaptation de Handicap International à Kandahar en Afghanistan

Dans l'unité de soins intensifs au centre de réadaptation de Handicap International à Kandahar en Afghanistan | © HI

24,4 millions d’Afghans – soit 55 % de la population – ont besoin d'une aide humanitaire (contre 21 millions en 2021 et 8 millions en 2020). Les personnes handicapées sont les plus durement touchées par la crise, 80 % de la population adulte vivant avec une forme de handicap. Il est vital que toute personne ait accès à l'aide humanitaire et aux soins de réadaptation pour prévenir ou limiter le handicap. Handicap International (HI) est l'une des rares organisations à fournir ces soins en Afghanistan.

Les établissements de santé ont besoin d'aide

L'Afghanistan est l’un des pays les plus contaminés au monde par les engins explosifs ; les enfants sont touchés de manière disproportionnée. Des décennies de guerre ont eu un impact phénoménal sur l'incidence du handicap : en raison de la présence de mines et de restes explosifs de guerre, à cause des conflits armés et de l'accès limité aux services de santé et de nutrition, etc., environ 80 % des adultes présentent une forme de handicap physique, fonctionnel, sensoriel ou autre. Le nombre d'enfants et d'adultes avec un handicap grave – 2,7 % de la population en 2005 – a augmenté de façon spectaculaire pour atteindre 13,9 % de la population en 2019.

Les équipes de Handicap International fournissent des services de réadaptation et un soutien psychosocial qui améliorent la vie des patients à Kandahar, dans l'un des deux seuls centres de réadaptation du Sud du pays.

« Depuis août 2021, nous constatons une augmentation importante du nombre de patients au centre de Kandahar. De plus en plus de personnes y sont admises depuis la fin des combats, la levée des barrages routiers et des mesures de sécurité strictes. Désormais, nous recevons plus de 100 personnes par semaine. Les cas sont très divers : accidents domestiques, accidents de la route, maladies ou handicap de naissance… Nous recevons toujours des personnes blessées par des armes explosives telles que des mines, mais leur nombre a diminué en un an. »

Mohammad Rasool, coordinateur des programmes de HI à Kandahar

« L'Afghanistan est marqué par des décennies de conflit et la population souffre d'une pénurie constante de services de base. Les soins de santé et les installations hospitalières doivent être soutenus. Nous devons veiller à ce que les personnes vulnérables reçoivent les soins dont elles ont besoin. Si une personne handicapée ou blessée n'est plus en mesure de recevoir un traitement dans un centre de santé, elle devient encore plus vulnérable. Ces derniers mois, nous avons augmenté les capacités de nos services de réadaptation pour répondre aux besoins du nombre croissant de patients. »

Julio Cesar Ortiz Arguedas, directeur de HI en Afghanistan

Pauvreté et accès à la nourriture

On estime que près de 19 millions d’Afghans – soit près de la moitié de la population – sont en situation d'insécurité alimentaire aiguë et que 1,1 million d'enfants souffrent de malnutrition aiguë. De plus en plus de personnes, notamment dans les zones urbaines, ne peuvent pas acheter de nourriture en raison des pénuries d'argent liquide et de la flambée des prix, de la hausse du chômage et des salaires impayés, qui sont les principaux moteurs de la crise actuelle. L'Afghanistan pourrait être très prochainement confronté à une "pauvreté universelle", 90 % des Afghans vivant sous le seuil de pauvreté (1,90 dollar par jour).

« Depuis le mois de mars, nous avons lancé des distributions d'argent liquide pour 1 700 familles parmi les plus vulnérables à Kunduz et à Herat, pour une durée de 3 à 6 mois. Nous soutenons principalement les familles comprenant une personne handicapée ou âgée, car elles risquent le plus d'être laissées pour compte par l'aide humanitaire. L'argent sera utilisé par les familles pour acheter de la nourriture et pour accéder aux services de base, comme consulter un médecin. Elles auront le choix de répondre à leurs besoins essentiels, tandis que l'argent contribuera également à stimuler les entreprises et les économies locales. Les familles que nous avons ciblées sont déjà extrêmement pauvres, comptant souvent au moins un membre handicapé, que la crise actuelle a placées dans une situation désespérée. »

Julio Cesar Ortiz Arguedas

Publié le : 11 août 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Baskets solidaires : CAVAL et HI font la paire pour l’inclusion des élèves handicapés
© CAVAL / HI - octobre 2022
Inclusion Solidarité

Baskets solidaires : CAVAL et HI font la paire pour l’inclusion des élèves handicapés

Après deux collaborations en 2020 et 2021, Handicap International et la marque engagée de baskets CAVAL s’associent à nouveau pour promouvoir l’accès à l’école des enfants handicapés. Découvrez la nouvelle paire vendue au profit de l’association dès ce mois d’octobre.

Clap de fin pour l’édition 2022 des Pyramides de chaussures
© HI
Solidarité Stop aux bombardements des civils

Clap de fin pour l’édition 2022 des Pyramides de chaussures

Après Nice, Romans-sur-Isère, Bordeaux, Tours, Nantes et Rennes, c’est en simultané à Paris et à Lyon que la tournée nationale des Pyramides de chaussures s’est clôturée samedi 24 septembre. Rendez-vous en 2023 !

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.