Goto main content
 
 

Ukraine : Stop aux bombardements des civils !

Solidarité Stop aux bombardements des civils
Ukraine

Suite à l’invasion de l’Ukraine et à l'utilisation d'armes explosives lourdes dans et autour des villes, Handicap International lance l’opération "Stop Bombing Civilians Ukraine" pour appeler à cesser l’utilisation de ces armes dans les zones peuplées du pays.

Selfies de citoyens faisant le geste de la main STOP aux bombardements des civils

© HI

Face aux frappes aériennes, aux lancements de roquettes Grad MLRS, de missiles et de mortiers observés depuis le début du conflit, le Réseau international sur les armes explosives INEW (International Network of Explosive Weapons), dont Handicap International est cofondatrice, a lancé le 24 février un appel à toutes les parties pour qu’elles cessent d’utiliser ces armes explosives dans les villes et toutes les zones peuplées.

Anne Héry, directrice du Plaidoyer à Handicap International :

Anne Héry, Directrice Plaidoyer à Handicap International« L'utilisation d'armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées présente un risque grave et prévisible pour les civils, causant des morts, des blessés, des dommages psychologiques, et détruisant des maisons, des hôpitaux, des écoles et des infrastructures et services vitaux dont dépendent les civils. Les restes explosifs de guerre constituent une menace permanente pour les civils pendant et après les hostilités et empêchent le retour en toute sécurité des réfugiés et des personnes déplacées. »

Nous invitons celles et ceux qui souhaitent participer à cette opération :

  • à se prendre en photo en faisant le geste STOP comme sur les photos de cette page ;
  • à diffuser cette photo sur leurs propres réseaux avec les hashtags #stopbombing #stopbombingcivilians #Ukraine et en mentionnant Handicap International dans leur post ;
  • à nous envoyer à l'adresse [email protected] les photos qui seront publiées sur les réseaux sociaux de Handicap International et sur le compte Instagram dédié à la campagne Stop Bombing.

Merci à tous et toutes pour votre mobilisation !

Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le Grand Entretien : épisode 3 avec Anne Héry
© HI
Stop aux bombardements des civils

Le Grand Entretien : épisode 3 avec Anne Héry

Découvrez en vidéo le rôle du plaidoyer à Handicap International et la genèse du combat contre les bombardements en zones peuplées dans cet entretien avec Anne Héry, Directrice du Plaidoyer et de Relations Institutionnelles de l'association, enregistré la veille de l'adoption de l'accord international visant à mieux protéger les civils de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées, le 18 novembre 2022.

83 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes
© G. Lordet / HI
Stop aux bombardements des civils

83 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes

Reconnaissant les conséquences humanitaires dévastatrices des bombardements et des pilonnages des villes, 83 États ont adopté le 18 novembre 2022 à Dublin un accord international historique visant à mieux protéger les civils de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées.

L’augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques
© F. Vergnes / HI
Mines et autres armes

L’augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques

Publié le 17 novembre, le rapport de l’Observatoire des mines 2022 fait état d'un nombre élevé de victimes causées par les mines – dont les mines improvisées et les restes explosifs de guerre – pour la septième année consécutive.