Goto main content
 
 

Travail et accessibilité : l'histoire de Zawadi

Inclusion Réadaptation
Kenya

Zawadi vit dans le camp de réfugiés de Kakuma au Kenya, où elle gère une petite entreprise. Au travers de formations, Handicap International l'a aidée à faire face aux effets du Covid et à développer son activité.

Zawadi, cheffe d'entreprise, dans le camp de réfugiés de Kakuma au Kenya

Zawadi dans le camp de réfugiés de Kakuma | © E. Koka / HI

Zawadi Balagizi, 31 ans, est une femme pleine de vie et joviale. En raison de son handicap, son père l’a chassée de sa famille quand elle était plus jeune. Après avoir cherché refuge auprès d’une association religieuse, Zawadi a choisi de venir au Kenya pour y recevoir un traitement médical.

L'effet du Covid sur les petites entreprises

« J'ai commencé mon voyage de la République démocratique du Congo au Kenya en avril 2018. J'ai entrepris ce voyage principalement pour recevoir des soins médicaux dans un hôpital de Nairobi. »

Après son arrivée au Kenya, Zawadi s'est retrouvée à court de ressources et a été transférée dans le camp de réfugiés de Kakuma. Là, elle a lancé une petite entreprise en utilisant ses compétences de couturière pour fabriquer des nappes. Lorsque la pandémie de Covid a perturbé les marchés, Zawadi en a également ressenti les effets. Elle dépendait de son association religieuse pour vendre ses produits. En raison de l'éloignement social et des confinements, les gens ont cessé de venir l'aider et le nombre de ses clients a diminué.

Réadaptation et moyens de subsistance

Zawadi a rencontré Handicap International au centre de réadaptation où elle a bénéficié de séances de kinésithérapie et d'un fauteuil roulant. Zawadi a également été incluse dans le projet de développement des moyens de subsistance de l'association. Pour l'aider à mener à bien son activité, elle lui a donné un smartphone et l'a accompagnée à travers du conseil et des formations.

« Le soutien que j'ai reçu de Handicap International m'a aidé à faire face à la vie à Kakuma et au secteur des affaires. »

Zawadi a utilisé la subvention reçue de l'association pour agrandir et améliorer l'accessibilité de son espace de travail. Grâce au soutien de Handicap International et aux nouvelles compétences acquises pendant les formations, Zawadi a vu son niveau de vie et le fonctionnement de son entreprise s'améliorer.

Perspectives commerciales

Zawadi a l'intention d'étendre son activité et de proposer de fournir des uniformes, des couvertures et d'autres produits textiles à une école locale. Elle espère qu'avec le temps, elle sera en mesure de promouvoir son entreprise sur les réseaux sociaux et d'ouvrir de nouvelles succursales dans les camps de réfugiés de Kakuma et de Kalobeyei.

Publié le : 30 novembre 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant »
© A. Thapa / HI
Réadaptation

« Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant »

Ambika Sharma travaille en tant qu’orthoprothésiste depuis plus de dix ans. Elle nous explique à quoi ressemble sa vie et son quotidien professionnel au Népal.

Rien ne peut arrêter Prabin !
© A. Thapa / HI
Inclusion Réadaptation

Rien ne peut arrêter Prabin !

Prabin, 6 ans, est né avec une partie de sa jambe droite non développée. Handicap International l'a rencontré il y a cinq ans au centre de réadaptation de Biratnagar, au Népal. Depuis, il a réalisé d'énormes progrès.

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »
© T. Freteur / HI
Inclusion

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »

Depuis qu’il bénéficie de béquilles adaptées, Raphaël peut se déplacer beaucoup plus facilement et de façon plus autonome. Il peut même se rendre à l’école sans aucune aide !