Goto main content
 
 

Rendre les écoles accessibles aux enfants handicapés

Inclusion
Sierra Leone

Fatmata est une jeune fille de 15 ans. Elle a des difficultés d'élocution et se déplace en fauteuil roulant. Ses parents, qui travaillent dans les champs, sont pauvres.

En Sierra Leone, Fatmata et ses camarades vont déjeuner ensemble

Fatmata avec ses camarades de classe à l'heure du déjeuner | © Massaquoi / HI

Rendre l’école accessible

Fatmata est une jeune fille de 15 ans. Elle a des difficultés d'élocution et est en fauteuil roulant. Ses parents, qui travaillent dans les champs comme journaliers, sont pauvres.

Fatmata n'a pas été souvent à l'école ces dernières années parce qu'elle n'avait pas de fauteuil roulant et aucun moyen de se déplacer. Son ancien environnement scolaire n'était pas accessible ; les marches du bâtiment étaient trop grandes, sans main courante, les portes étroites et les toilettes étaient inaccessibles aux personnes en fauteuil.

Adaptation des bâtiments

Avec le soutien de Handicap International, de nombreux travaux d'adaptation ont été réalisés dans l'école où se rend maintenant Fatmata. Des toilettes accessibles, avec un espace intérieur suffisant et des barres d'appui, ont été construites, tout comme des rampes d’accès aux bâtiments. L'école a aussi été repeinte pour augmenter le contraste entre les couleurs et une améliorer l’accessibilité visuelle.

Fatmata aidée par une "copine d’école"

Fatmata est soutenue par l'une de ses camarades de classe, sa "copine d'école". Cette dernière l'aide à se déplacer dans les bâtiments et à interpréter ce que Fatmata dit lorsque cela est nécessaire.

« L'école est plus belle que celle d’avant. Et maintenant, je peux me déplacer confortablement avec mon fauteuil roulant sur la rampe. Je peux même aller aux toilettes toute seule, car la porte est large et l'espace est assez grand. »

Sa mère confirme :

« Fatmata est toujours enthousiaste à l'idée d'aller à l'école et ses résultats se sont améliorés. Ses professeurs la surveillent toujours lorsqu'elle est absente de l'école. Je suis ravie qu'elle soit venue dans cette école. »

Fatmata est ravie d'avoir beaucoup d'amis à l'école et a des rêves pour l'avenir :

"Je veux être infirmière à la fin de mes études !"

Publié le : 24 décembre 2021
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Rien ne peut arrêter Prabin !
© A. Thapa / HI
Inclusion Réadaptation

Rien ne peut arrêter Prabin !

Prabin, 6 ans, est né avec une partie de sa jambe droite non développée. Handicap International l'a rencontré il y a cinq ans au centre de réadaptation de Biratnagar, au Népal. Depuis, il a réalisé d'énormes progrès.

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »
© T. Freteur / HI
Inclusion

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »

Depuis qu’il bénéficie de béquilles adaptées, Raphaël peut se déplacer beaucoup plus facilement et de façon plus autonome. Il peut même se rendre à l’école sans aucune aide !

Une chaise roulante qui fait toute la différence pour Daïsane
© T. Freteur / HI
Inclusion

Une chaise roulante qui fait toute la différence pour Daïsane

Daïsane est née avec les pieds bots. Depuis que Handicap International lui a fourni une chaise roulante adaptée, elle peut se déplacer en toute autonomie et profiter de la récréation avec les autres enfants de sa classe.