Goto main content
 
 

Covid-19 : maintenir les séances de réadaptation au Népal malgré l’épidémie

Réadaptation Santé
Népal

Le Népal est également touché par l’épidémie de Covid-19. Parce qu’il est essentiel d’éviter une rupture dans le processus de soins, Handicap International a continué de mener des séances de réadaptation auprès des personnes qui en avaient besoin, en respectant les mesures sanitaires.

Séance de réadaptation par Handicap International durant l'épidémie de Covid-19 au Népal

Séance de réadaptation durant l'épidémie de Covid-19 au Népal | © HI

Plus de 13 500 personnes ont été contaminées par le Covid-19 au Népal, où l’épidémie sévit toujours. Handicap International a continué de mener des séances de réadaptation pour les personnes qui en avaient besoin, notamment dans sept centres de réadaptation situés dans les zones les plus impactées par le séisme de 2015.

Kinésithérapeute pour Handicap International, Hulsha a poursuivi les séances de réadaptation durant cette période touchée par l’épidémie. Elle a également tenu un blog en Nepali dans lequel elle partage des conseils pour rester en forme durant le confinement. Elle a pu transmettre ces conseils à la radio auprès d’une plus large audience.

Séances sur WhatsApp

Il y a deux ans, Akshya, 30 ans, a été blessé suite à un accident de la route et a dû être opéré. Depuis, il bénéficie régulièrement de séances de réadaptation avec Rajina, kinésithérapeute de l'association dans le pays.

« Même durant la période de confinement, nous avons mené des séances de réadaptation en respectant les mesures sanitaires. Nous avons aussi travaillé en utilisant le téléphone et Internet avec l'application WhatsApp. Je suis très contente d’avoir pu continuer à travailler dans ce contexte. »

Rajina, kinésithérapeute de Handicap International au Népal

Publié le : 16 juillet 2020
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

« Nous avons besoin de soutien psychosocial comme nous avons besoin d’eau au quotidien »
© HI
Santé

« Nous avons besoin de soutien psychosocial comme nous avons besoin d’eau au quotidien »

Après que sa maison a pris le feu pendant son sommeil, Hawa a développé un stress émotionnel. Le soutien psychosocial fourni par Handicap International l’a aidée à retrouver une certaine tranquillité d’esprit.