Goto main content
 
 

« Je vais partout là où on a besoin de moi pour les urgences »

Réadaptation Urgence
International

Virginie Duclos, 32 ans, est cheffe de projet Réadaptation dans l'équipe d'urgence de Handicap International. Elle partage son quotidien au travail.

Virginie Duclos, cheffe de projet Réadaptation de l'équipe d'urgence de Handicap International

© HI

Je m'appelle Virginie Duclos, j'ai 32 ans. Je travaille pour l'équipe d'urgence de Handicap International en tant que cheffe de projet Réadaptation. Je ne suis pas basée dans un pays en particulier, je vais partout là où on a besoin de moi pour les urgences humanitaires.

En quoi consiste ton métier ?

Quand il y a une crise ou une urgence qui apparaît, je me rends dans le pays. Je vais faire ce qu'on appelle une évaluation des besoins. Il s'agit de recenser le nombre de blessés, de personnes en situation de handicap, de personnes vulnérables ; quels sont les besoins qui sont couverts ou non, par des organismes nationaux, des ONG internationales, etc. En fonction de cette analyse, on voit comment on peut articuler la réponse d'urgence avec ce qui existe et les besoins, et la mettre ensuite en œuvre, en recrutant le personnel nécessaire et en le formant.

Pourquoi as-tu choisi de travailler à Handicap International ?

J'ai rejoint l'association pour deux raisons. D'abord pour des raisons personnelles : c'était l'opportunité d'un poste intéressant, qui me permettait de développer des compétences. Ensuite, car ça me donnait l'occasion de rejoindre une ONG qui partageait des valeurs qui me tiennent à cœur, notamment celle de toucher les populations les plus vulnérables dans le secteur de la réadaptation.

Quel est l'impact de tes activités sur les bénéficiaires ?

Quand il y a une crise, il peut y avoir soit une augmentation soudaine du nombre de blessés, soit une augmentation des besoins des personnes qui étaient en situation de handicap. Il arrive aux acteurs nationaux, aux hôpitaux et aux pouvoirs publics de ne pas être en capacité d'y répondre. L'intérêt est donc d'aller les aider en mettant en place des projets ou en les soutenant dans leurs projets pour répondre à ces besoins précis.

Cela a été prouvé depuis plusieurs années : plus on commence tôt la réadaptation après un événement qui change la vie d'une personne, moins il y a de risques qu'un handicap s'installe au long terme. Il est donc vraiment capital de commencer les soins le plus tôt possible au moment de la crise afin d'éviter l'apparition de handicaps sur la durée.

Publié le : 11 août 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Rien ne peut arrêter Prabin !
© A. Thapa / HI
Inclusion Réadaptation

Rien ne peut arrêter Prabin !

Prabin, 6 ans, est né avec une partie de sa jambe droite non développée. Handicap International l'a rencontré il y a cinq ans au centre de réadaptation de Biratnagar, au Népal. Depuis, il a réalisé d'énormes progrès.

La Nuit de l’innovation solidaire se refait une beauté !
© Magazine&Fils
Innovation Solidarité

La Nuit de l’innovation solidaire se refait une beauté !

Les 2 et 3 février 2023, étudiants, salariés, inventeurs... tous les porteurs de projets ou produits à impact positif sont invités à participer à la Grande Nuit de l’innovation solidaire !

OPKDO 2022 : encore une belle mobilisation solidaire
© HI
Solidarité

OPKDO 2022 : encore une belle mobilisation solidaire

En 2022, les OPKDO de Handicap International se sont déroulées dans plusieurs villes entre le 8 novembre et le 24 décembre. Un nouveau succès grâce à quelque 300 bénévoles qui ont collecté plus de 11 500 euros !