Goto main content
 
 

Handicap International aide Shahid, 11 ans, à remarcher

Réadaptation Scolariser les enfants handicapés
Liban

La jeune Shahid a été grièvement blessée en Syrie et ne pouvait plus marcher depuis. Réfugiée au Liban, elle a bénéficié d'appareillages et de séances de kinésithérapie afin qu'elle retrouve sa mobilité et réalise ses rêves.

Au Liban, avec l'aide de Handicap International, Shahid apprend à se déplacer avec son déambulateur pour être autonome

Shahid apprend à se déplacer avec son déambulateur pour être autonome | © HI

En 2011 en Syrie, alors que Shahid n'avait que 2 ans, elle a été touchée par des éclats d'obus dans le dos. Elle a subi de nombreuses interventions chirurgicales pour soigner sa blessure à la moelle épinière à l'hôpital de la Bekaa, au Liban.

À cette époque, les médecins pensaient qu'elle ne pourrait plus jamais remarcher. Elle rampait pour se déplacer et dépendait largement de sa tante pour la plupart de ses activités quotidiennes. Shahid n'est jamais allée à l'école à cause de son handicap.

Équipée pour retrouver son autonomie

En juillet dernier, l'équipe de Handicap International a rencontré la jeune fille et a établi un diagnostic pour bien comprendre sont état actuel et ses besoins. Puis elle a élaboré un plan de traitement à long terme.

Il comprend la fourniture et l'équipement de deux orthèses pour ses jambes, d'un déambulateur pour les courtes distances et d'un fauteuil roulant pour les longues distances, ainsi que des séances régulières de kinésithérapie.

Un mois après le début du traitement, et après seulement huit séances de rééducation, Shahid a commencé à retrouver de la mobilité et à marcher de manière autonome.

Accès à l'éducation

Handicap International a également trouvé un programme d'apprentissage adapté pour Shahid, qu’elle a commencé cet été pour rattraper son retard scolaire. L'association va l'aider à s'inscrire dans une école publique et à réaliser ses rêves :

« Je suis très contente de pouvoir marcher et de retourner à l'école et apprendre. J'ai toujours voulu étudier et devenir médecin ! »

Shahid, 11 ans

Publié le : 15 décembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.

« Le Traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »
© HI
Déminer les terres

« Le Traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »

Roger Eid est responsable des opérations de déminage de Handicap International au Liban. Il nous explique l’importance de ces actions indispensables et comment elles sont réalisées.

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris