Aller au contenu principal
 
 

Handicap International aide Gatluak Muon à améliorer sa mobilité et son bien-être

Réadaptation
Ethiopie

Gatluak Muon avait du mal à accomplir ses activités quotidiennes et se sentait isolé de sa communauté. Grâce à la réadaptation physique avec Handicap International, il constate déjà des progrès.

Gatluak Muon utilise les barres parallèles données par Handicap International pour pratiquer ses exercices de rééducation à Gambella en Éthiopie

Gatluak Muon utilise les barres parallèles données par Handicap International pour pratiquer ses exercices de rééducation à Gambella en Éthiopie | © HI

La paralysie cérébrale rendait les déplacements difficiles

Gatluak Muon est un garçon de 7 ans vivant dans le camp de réfugiés de Nguenyyiel, à Gambella, en Éthiopie. Il est né au Sud-Soudan, mais la guerre a obligé sa famille à fuir en Éthiopie alors qu'il n'avait que 3 ans.

Lorsqu'elle était enceinte de lui, la mère de Gatluak's Muon n'a pas eu accès au suivi médical dont elle avait besoin, ce qui a entraîné des complications de la grossesse et un retard de développement chez son bébé. Il est né avec une paralysie cérébrale et a développé un handicap intellectuel et physique à l'âge d'un an. Les mouvements et la parole sont devenus très difficiles et il ne jouait pas avec les autres enfants de son âge.

Gatluak Muon a commencé à montrer des signes de dépression en raison du manque d'attention et de soutien de sa famille et de sa communauté. Son apparence a changé radicalement : il a maigri et a perdu sa force. Il ressentait des douleurs dans tout le corps et a développé une paralysie et des spasmes musculaires, rendant difficile l'exécution de gestes simples.

HI aide Gatluak Muon à gagner en indépendance

Gatluak Muon pratique ses exercices de la réadaptation avec une employée de Handicap InternationalUn jour, Handicap International a rencontré Gatluak Muon en faisant du porte-à-porte avec ses travailleurs communautaires et son kinésithérapeute. Gatluak Muon sera toujours atteint de paralysie cérébrale, mais le kinésithérapeute de l'association a proposé de la rééducation physique pour améliorer sa capacité à effectuer les activités quotidiennes. Après une évaluation individuelle, le kinésithérapeute a élaboré un plan de traitement comprenant divers exercices de rééducation, et ils ont commencé à travailler ensemble immédiatement.

Au début, c'était particulièrement difficile, car les exercices étaient parfois douloureux. Gatluak Muon s'est efforcé de surmonter la douleur et a continué à faire des exercices pour améliorer son amplitude de mouvement, des étirements et des entraînements à la marche. Il s'est rendu régulièrement chez le kinésithérapeute de Handicap International, qui lui a appris à pratiquer ses exercices deux fois par jour. À la maison, il utilisait des barres parallèles que l'association avait fabriquées pour lui avec des matériaux locaux. Petit à petit, il a commencé à faire des progrès, et après seulement quelques semaines, il pouvait marcher et se tenir debout avec un minimum d'aide.

Le soutien dont il a besoin

La mère de Gatluak Muon a également joué un rôle important dans sa réeducation. Elle a appris les exercices de réadaptation avec lui et l'a aidé à les pratiquer tous les jours à la maison. Ces activités ont amélioré le lien mère-enfant et a également soutenu le bien-être psychosocial de Gatluak Muon.

Aujourd'hui, le sourire sur son visage en dit long. Il est maintenant enjoué, ouvert et participe avec entrain aux séances de rééducation qui l'aident à devenir plus indépendant.

« Je suis tellement heureuse de l'amélioration de la condition de mon enfant. J'espère qu'il pourra bientôt aller à l'école et jouer avec ses amis. »

La mère de Gatluak Muon

Publié le : 22 novembre 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Jean Mario, rescapé du séisme, reçoit le soutien de HI
© W. Laurore / HI
Réadaptation Santé

Jean Mario, rescapé du séisme, reçoit le soutien de HI

Jean Mario Joseph a été très affecté par le séisme d’août 2021 en Haïti. Amputé de la jambe droite, il a reçu des soins en réadaptation et un suivi psychosocial.

HI vient en aide aux enfants malnutris dans un camp de réfugiés éthiopien
© M. Patten / HI
Prévention Réadaptation

HI vient en aide aux enfants malnutris dans un camp de réfugiés éthiopien

En Éthiopie, les enfants sont de plus en plus confrontés à l'insécurité alimentaire. Les équipes de Handicap International utilisent la thérapie de stimulation pour les enfants malnutris afin de prévenir les retards de développement.

Un fauteuil roulant pour Freweyni
© HI
Réadaptation

Un fauteuil roulant pour Freweyni

Tilahun Abebe, responsable logistique régional de Handicap International, nous parle des temps forts de sa récente visite dans le Tigré en Éthiopie.