Goto main content
 
 

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib

Mines et autres armes Urgence
International

Alors que les combats se sont intensifiés dans le Nord-ouest de la Syrie, en particulier sur la ville d’Idlib et le Sud de la province, Handicap International s’inquiète du sort des milliers de civils qui sont directement exposés aux bombardements.

Logo Stop Bombing Civilians (stop aux bombardements des civils) de Handicap International

© HI

Selon les Nations Unies, entre le 29 avril et le 9 mai 2019, près de 180 000 personnes ont été déplacées à cause des combats. 15 centres de santé et 16 écoles ont été touchés d’après OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies), dont au moins 3 centres de santé avaient été signalés par les organisations humanitaires aux parties aux conflits. Handicap International condamne avec la plus grande fermeté l’attaque contre des infrastructures civiles, incluant les installations humanitaires.

Mettre fin à cette pratique

« Les parties aux conflits doivent tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des populations civiles qui sont, de fait, prises aux pièges des combats. Il n’est pas acceptable que des familles, des femmes, des enfants, soient pris pour cibles par des bombardements. »

Anne Héry, Directrice du plaidoyer à Handicap International

Dans le cadre de sa campagne internationale Stop Bombing Civilians (stop aux bombardements des civils) lancée en mars 2016, Handicap International appelle les États à élaborer une déclaration politique visant à mettre fin à l'utilisation des armes explosives en zones peuplées, afin d’améliorer la protection des civils quand ils vivent en zones de conflit et à venir en aide aux victimes.

Publié le : 16 mai 2019
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

La réponse de Handicap International au tremblement de terre
© HI
Réadaptation Urgence

La réponse de Handicap International au tremblement de terre

Myriam Abord-Hugon, responsable du programme de Handicap International en Syrie, explique la situation et les actions de l'association suite au violent séisme du 6 février.

Séisme du 6 février : « Je crains que le nombre de morts continue à augmenter... »
© Partenaire de HI dans le Nord de la Syrie
Réadaptation Urgence

Séisme du 6 février : « Je crains que le nombre de morts continue à augmenter... »

Sharif est chirurgien dans un hôpital partenaire de Handicap International dans le Nord de la Syrie, près de la frontière turque. Il raconte ce qu'il voit après le terrible séisme du 6 février.

Un violent séisme fait des milliers de victimes au Moyen-Orient
© Muhammed Said / Anadolu Agency / AFP
Urgence

Un violent séisme fait des milliers de victimes au Moyen-Orient

Un séisme de magnitude 7,8 a frappé la Turquie et la Syrie dans la nuit du 6 février 2023. Déjà présente dans la région, Handicap International lance une intervention d'urgence pour venir en aide aux rescapés.