Goto main content
 
 

Haïti : un an après le séisme, HI continue de soutenir les rescapés

Réadaptation Santé
Haïti

Suite au séisme du 14 août 2021, Handicap International redéployait ses activités d'urgence. Un an après, les besoins restent immenses et l’association aide toujours des milliers de rescapés.

Villereson, 14 ans, a été blessé dans un éboulement lors du tremblement de terre d'août 2021 en Haïti. Ici en pleine séance de réadaptation avec Handicap International.

Villereson, 14 ans, a été blessé dans un éboulement lors du tremblement de terre d'août 2021 en Haïti. Ici en pleine séance de réadaptation avec Handicap International. | © G.H. Rouzier / HI

Le 14 août 2021, un séisme de magnitude 7,2 frappe Haïti. Près de 800 000 personnes dans les régions du Sud du pays sont touchées. 2 200 personnes décèdent et plus de 650 000 personnes ont besoin d’aide humanitaire. Des centres de santé, des écoles et des logements sont fortement endommagés.

Déploiement de services de réadaptation en urgence

Près de 12 700 personnes sont blessées par le tremblement de terre du 14 août 2021. Nombre d’entre elles présentent des fractures ou des plaies ouvertes. Elles sont nombreuses à devoir être amputées.

« Le système médical en Haïti n’est pas assez robuste pour faire face à ce genre de crise. Beaucoup de rescapés n’ont pas accès aux services de santé, pour des raisons financières, d’éloignement géographique ou à cause de croyances. Les délais de prise en charge, au moment du tremblement de terre, ont pu entraîner une aggravation des blessures, avec des risques de développement de handicaps permanents. »

Pierre-Marie Wagon, manager régional de HI pour la réponse d'urgence en Haïti

Quelques jours seulement après la catastrophe, Handicap International propose des services de réadaptation, en renforçant les services existants de deux hôpitaux et d’un centre aux Cayes, ainsi que d’un hôpital à Camp Perrin. Les services seront ensuite étendus à Aquin. Entre août 2021 et mai 2022, plus de 8 400 séances de réadaptation sont menées par les équipes de l'association. Elles bénéficient à plus de 1 300 personnes.

Nos équipes distribuent près de 120 aides à la mobilité (béquilles, fauteuils roulants et déambulateurs). Par ailleurs, des unités mobiles sont déployées, en partenariat avec l’association locale FONTEN, pour proposer des soins de réadaptation aux populations les plus isolées. Elles permettent d’aider plus de 2 300 personnes.

« J’ai été grièvement blessée lors du séisme, on a dû m’amputer de la jambe droite. J’ai reçu une prothèse et je vais deux à trois fois par semaine au centre de réadaptation. Ces séances m’aident énormément : je me souviens encore de la première fois où j’ai pu me tenir debout toute seule. Les médecins et les kinésithérapeutes m’ont beaucoup aidée et m’ont donné toutes les informations nécessaires. Sans ce soutien, je serais restée handicapée à vie. Aujourd’hui, je récupère des forces et, bientôt, je pourrai reprendre le travail et m’occuper à nouveau de ma famille. »

Mireille, 51 ans, habitant à Piko

Pour développer la capacité d’accueil des centres de santé locaux et renforcer leurs ressources humaines, Handicap International fournit des équipements, un soutien administratif et organise des formations, relatives à l’utilisation des appareils médicaux ou à la réadaptation précoce. De plus, l'association soutient financièrement les centres pour les aider à payer les salaires des professionnels de santé. 

Face aux traumatismes, un soutien psychosocial indispensable

Le tremblement de terre entraîne de nombreux traumatismes et fragilise la santé mentale de certains. Pour répondre à leurs besoins, Handicap International met sur pied un projet d’accompagnement en santé mentale. Entre août 2021 et mai 2022, près de 1 000 sessions individuelles de soutien psychosocial sont organisées pour près de 150 bénéficiaires.

« Le choc du séisme et ses conséquences ont été dévastateurs pour les populations. À cela s’ajoute la pauvreté, déjà très présente avant la catastrophe, et qui a empiré depuis. Subvenir aux besoins quotidiens peut être une grande source de stress. Les communautés ont besoin d’un soutien complet, à la fois physique et mental. »

Marie Tellange Lestin, mobilisatrice communautaire pour Handicap International

Handicap International organise des activités communautaires, telles que des groupes de parole, des jeux ou des ateliers de dessin, pour aider les communautés et notamment les enfants à faire face aux traumatismes. Entre décembre 2021 et mai 2022, plus de 4 300 personnes assistent à des séances de sensibilisation. L’association anime également plus de 50 sessions de sensibilisation dans des écoles, pour plus de 900 enfants.

Faciliter l’accès aux zones sinistrées

Le séisme de 2021 cause des éboulements et des glissements de terrain, bloquant l’accès à de nombreux villages du Sud. L’aide humanitaire ne peut plus parvenir dans certaines zones. Jusqu’en décembre 2021, Handicap International mène des opérations de déblaiement aux Anglais et aux Chardonnières, et 9 000 mètres cubes de terre sont dégagés pour rouvrir des routes bloquées. Cela permet de libérer l’accès à plusieurs villages ainsi qu’à un important marché local. Ce travail est réalisé par 340 membres de communautés environnantes, dont des personnes handicapées, en échange d’un salaire journalier. Cette action permet à de nombreuses familles de bénéficier directement ou indirectement de la réouverture des routes.

Par ailleurs, entre août 2021 et mai 2022, Handicap International livre près de 1 150 tonnes de biens humanitaires dans des régions difficiles d’accès grâce à son système de transport par bateaux. Lancée avant le tremblement de terre, cette solution d’acheminement du matériel se révèle indispensable pour ravitailler des zones sinistrées, isolées à cause de l’état des routes et des problèmes de sécurité. Plus de 130 opérations de transport par voilier sont réalisées et l’association forme les équipages maritimes de son partenaire haïtien.

Répondre aux besoins essentiels des personnes les plus vulnérables

Près de 140 000 maisons sont détruites ou endommagées par le tremblement de terre. De nombreuses personnes sont privées d’abri et se retrouvent sans électricité ni eau potable. Pour aider les populations à faire face à la hausse des prix de produits hygiéniques de base, Handicap International distribue 1 500 kits d’hygiène à autant de ménages, comptant une ou plusieurs personnes handicapées en leur sein. Ces kits comprennent notamment du savon, des serviettes de bain, des brosses à dents, du dentifrice, de la lessive et des protections menstruelles.

La distribution des kits est accompagnée de séances de sensibilisation à l’hygiène, au cours desquelles les équipes de l'association font la promotion de bonnes pratiques. Elles permettent de garantir la bonne utilisation des kits et de réduire les risques de transmission de maladies hydriques. Plus de 9 000 personnes bénéficient des distributions et des séances de sensibilisation, qui se terminent en décembre 2021.

Pour mener à bien ses activités et identifier les ménages les plus vulnérables, Handicap International travaille main dans la main avec des associations de personnes handicapées haïtiennes. L’organisation s'assure ainsi que les initiatives sont accessibles et tiennent compte des besoins spécifiques des personnes handicapées.

Publié le : 11 août 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

« Nous avons besoin de soutien psychosocial comme nous avons besoin d’eau au quotidien »
© HI
Santé

« Nous avons besoin de soutien psychosocial comme nous avons besoin d’eau au quotidien »

Après que sa maison a pris le feu pendant son sommeil, Hawa a développé un stress émotionnel. Le soutien psychosocial fourni par Handicap International l’a aidée à retrouver une certaine tranquillité d’esprit.