Goto main content
 
 

Guerre Arménie-Azerbaïdjan : HI évalue les besoins des déplacés

Stop aux bombardements des civils Urgence
International

Handicap International évalue les besoins humanitaires des personnes touchées par le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui a provoqué d’importants déplacements de population.

Carte Google Maps Arménie et Azerbaïdjan

© Google Maps

Fanny Mraz, Directrice des opérations d’urgence à Handicap International, explique la mission que lance l’association pour évaluer les besoins humanitaires.

Que fait Handicap International ?

Handicap International lance une mission d’évaluation des besoins humanitaires des victimes du conflit, notamment dans les domaines du soutien psychologique, de la réadaptation physique et de l’accès aux biens de première nécessité.

Quels sont les conséquences du conflit pour les civils ?

Selon des sources fiables, au moins 300 soldats et 50 civils ont été tués depuis le début du conflit. Environ 75 000 personnes seraient déplacées, ce qui représente la moitié de la population du Haut-Karabagh. 90 % des déplacés seraient des femmes et des enfants. De nombreux enfants seraient encore au cœur des combats. Les gens se cachent dans des caves, ils sont terrorisés.

Quelle est précisément la situation dans le Haut-Karabakh, zone disputée entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ?

Le 27 septembre, des combats ont éclaté entre les deux armées régulières de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan qui s’affrontent dans une guerre de territoire. La zone de combat s'est rapidement étendue : des bombardements massifs ont eu lieu dans des zones urbaines telles que Stepanakert, la plus grande ville du Haut-Karabakh (55 000 habitants) et Ganja, la deuxième ville azérie (350 000 habitants) située 100 km plus à l'est. Des bombes à sous-munitions, armes que Handicap International a fait interdire en 2008 avec le Traité d’Oslo, ont été utilisées dans le bombardement de Stepanakert.

Si le conflit continue de s’intensifier, les conséquences humanitaires sur les civils risquent d’être désastreuses.

Publié le : 14 octobre 2020
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Baskets solidaires : CAVAL et HI font la paire pour l’inclusion des élèves handicapés
© CAVAL / HI - octobre 2022
Inclusion Solidarité

Baskets solidaires : CAVAL et HI font la paire pour l’inclusion des élèves handicapés

Après deux collaborations en 2020 et 2021, Handicap International et la marque engagée de baskets CAVAL s’associent à nouveau pour promouvoir l’accès à l’école des enfants handicapés. Découvrez la nouvelle paire vendue au profit de l’association dès ce mois d’octobre.

Clap de fin pour l’édition 2022 des Pyramides de chaussures
© HI
Solidarité Stop aux bombardements des civils

Clap de fin pour l’édition 2022 des Pyramides de chaussures

Après Nice, Romans-sur-Isère, Bordeaux, Tours, Nantes et Rennes, c’est en simultané à Paris et à Lyon que la tournée nationale des Pyramides de chaussures s’est clôturée samedi 24 septembre. Rendez-vous en 2023 !

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.