Goto main content
 
 

En Haïti, HI aide Jérôme à reprendre confiance en lui

Réadaptation
Haïti

Jérôme a été durement éprouvé par le séisme d’août 2021, puis par un AVC. Handicap International lui fournit des séances de réadaptation et de soutien psychosocial pour l’aider à surmonter ces épreuves.

Jérôme fait des exercices de réadaptation chez lui avec le soutien des équipes mobiles de Handicap International en Haïti.

Jérôme fait des exercices de réadaptation chez lui avec le soutien des équipes mobiles de Handicap International en Haïti. | © Jean Marie Jakomina / HI

Jérôme a 55 ans. Le 14 août 2021, un séisme de magnitude 7,2 frappait le Sud d'Haïti, notamment la ville de Camp-Perrin, où il vit. Sa maison et tous ses biens ont été détruits. Un an après, il habite toujours dans un abri de fortune fait de bâches et de tôles, auquel on accède à pied par un chemin de terre boueux.

Jérôme regagne sa mobilité après un AVC

Jérôme était agriculteur. Il ne peut plus travailler à cause de son état de santé : il est séropositif et a récemment fait un accident vasculaire cérébral (AVC), qui a entraîné une paralysie partielle de son corps. Depuis, il a beaucoup de mal à bouger certains membres. Privé de sa mobilité, il a perdu toute indépendance.

L’AVC de Jérôme aurait pu entraîner un handicap permanent. Heureusement, il a été pris en charge rapidement par Handicap International. Comme il ne peut pas se déplacer, les équipes mobiles de l’association viennent chez lui pour lui fournir des séances de rééducation. Les spécialistes de l'association lui donnent également des conseils et des exercices à réaliser seul, pour continuer à travailler entre les sessions.

Grâce au soutien de Handicap International, Jérôme a fait de nets progrès. Il a notamment regagné une certaine mobilité dans le bas de son corps. Il peut se lever et se tenir debout seul, et il recommence déjà à faire quelques pas. Jérôme espère pouvoir rapidement retrouver la mobilité de ses membres supérieurs pour recommencer à travailler. Il souhaite reconquérir son autonomie au plus vite et ne plus dépendre de l’aide des autres. 

Reprendre confiance en soi

Jérôme a deux enfants mais il confie qu’aucun membre de sa famille ne le soutient dans la situation actuelle, et qu’il se sent un peu seul. Les équipes mobiles déployées par Handicap International proposent aussi des services en santé mentale et en soutien psychosocial. En complément des séances de réadaptation, les spécialistes de l’association lui apportent un soutien psychologique pour l’aider à reprendre confiance en lui.

Handicap International continuera de rendre visite à Jérôme au cours des prochains mois et à l’accompagner jusqu’à ce qu’il ait regagné sa mobilité et son estime de soi.

Publié le : 5 juillet 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »
© HI
Réadaptation Urgence

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »

Comme de nombreux Ukrainiens, Nadezhda vit dans des conditions de santé précaires, aggravées par la guerre. La réadaptation fournie par Handicap International lui a permis de soulager ses douleurs et de retrouver de l'énergie.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris