Goto main content
 
 

Bombardements de civils : interpellez vos futurs députés !

Mines et autres armes
France

À l’occasion des élections législatives en France, Handicap International interpelle les candidats à la députation sur la lutte contre les bombardements de civils, en s’appuyant sur la mobilisation des citoyens à travers une grande campagne sur les réseaux sociaux. En un clic, aidez-nous à convaincre nos futurs élus de l’urgence de ce combat ! #ActifOuComplice

Assemblée nationale française, quai d'Orsay à Paris

© D.R.

Campagne digitale de Handicap International #ActifOuComplice contre les bombardements des civils, à l'occasion des élections législatives en France en juin 2017À quelques jours des élections législatives, Handicap International lance une grande campagne sur les réseaux sociaux pour interpeller les candidats à la députation sur une pratique intolérable : les bombardements de civils. L’association mise sur la mobilisation citoyenne qui a déjà porté ses fruits ces dernières décennies en faisant interdire les mines antipersonnel puis les bombes à sous-munitions. Alors que le calvaire des habitants d’Alep en Syrie est encore présent dans l’esprit de nombreux français, la responsabilité des décideurs politiques est immense : être actifs dans la lutte contre l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées*, ou complices face à la tragédie qui se joue pour les civils victimes de conflits.
À la veille des élections législatives, nous avons besoin de vous !

En un clic, interpellez les futurs parlementaires

Votre futur député a un rôle central à jouer. Dès aujourd’hui, vous pouvez l’interpeller et le mobiliser sur les réseaux sociaux. Autour du hashtag #ActifOuComplice appelons ensemble nos députés à :

  • interpeller le gouvernement sur la position française concernant l’usage d’armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées ;
  • interpeller le ministre de la Défense sur les pratiques militaires en matière de protection des civils et l’encourager à les partager ;
  • engager un processus de travail sur la thématique à l’Assemblée nationale ;
  • signer la pétition de Handicap International et relayer nos messages sur les réseaux sociaux.

Quels messages relayer et quand ?

Dès aujourd’hui et jusqu’au samedi 17 juin, voici des exemples de messages d’interpellation que vous pouvez adresser aux partis et personnalités politiques sur les réseaux sociaux :

Bonjour @enmarchefr. À l’@AssembleeNat vos députés seront-ils #ActifOuComplice face aux bombardements de civils ? http://www.handicap-international.fr/signez-petition
(également avec @lesRepublicains, @FranceInsoumise, etc.) 

[email protected] : 90 victimes civiles d'armes explosives chaque jour. Serez-vous #ActifOuComplice à l'@AssembleeNat ? http://www.handicap-international.fr/signez-petition
(également avec d’autres candidats aux législatives @...) 

[email protected] : Tous responsables face aux bombardements de civils. Serez-vous un député #ActifOuComplice ? http://www.handicap-international.fr/signez-petition
(également avec d’autres candidats aux législatives @...) 

Face aux drames en Syrie, au Yémen, en Irak, serez-vous #ActifOuComplice ? Quel député serez-vous @... ? http://www.handicap-international.fr/signez-petition

28 États engagés ds l'élaboration d'1 déclaration politique contre l'usage d'#armes explosives en zones peuplées. Pourquoi pas @francediplo ?

Quelques tweets de Handicap International à relayer :

#ActifOuComplice

Chaque voix fait avancer notre combat. Vous avez le pouvoir de changer les choses !
Merci d’avance de votre engagement à nos côtés.

* Utilisées massivement en zones urbaines au cours des derniers conflits armés, les armes explosives ont tué ou blessé 45 624 personnes pour la seule année 2016. Si 70 % de ces victimes étaient des civils, ce chiffre atteint 92 % lorsque les armes explosives sont utilisées dans des zones peuplées, comme cela est le cas au Yémen, en Irak ou en Syrie.

Fayaz, 5 ans, mutilé à l'âge de 3 ans par un reste explosif de guerre. Combien d'autres encore ? © L. Veuve / Handicap International

Fayaz, 5 ans, mutilé à l'âge de 3 ans par un reste explosif de guerre. Combien d'autres encore ?
© L. Veuve / Handicap International


Lire également "Les jeunes Français de 15 à 24 ans se sentent concernés par le sort des victimes civiles de bombardements"

Publié le : 6 juin 2017
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Laos : 50 ans après, le triste héritage de la guerre du Vietnam
© Tim Dirven - Panos
Mines et autres armes

Laos : 50 ans après, le triste héritage de la guerre du Vietnam

50 ans après les Accords de Paris du 27 janvier 1973, l’héritage des bombardements massifs lors de la guerre du Vietnam est bien tangible. Le Laos voisin a été particulièrement touché, alors même qu’il n’était pas partie au conflit. Le pays est aujourd’hui considéré comme l’un des plus pollués au monde par les armes à sous-munitions.

La Nuit de l’innovation solidaire se refait une beauté !
© Magazine&Fils
Innovation Solidarité

La Nuit de l’innovation solidaire se refait une beauté !

Les 2 et 3 février 2023, étudiants, salariés, inventeurs... tous les porteurs de projets ou produits à impact positif sont invités à participer à la Grande Nuit de l’innovation solidaire !

OPKDO 2022 : encore une belle mobilisation solidaire
© HI
Solidarité

OPKDO 2022 : encore une belle mobilisation solidaire

En 2022, les OPKDO de Handicap International se sont déroulées dans plusieurs villes entre le 8 novembre et le 24 décembre. Un nouveau succès grâce à quelque 300 bénévoles qui ont collecté plus de 11 500 euros !