Goto main content
 
 

Beyrouth : n'oublions pas les personnes impactées par les explosions

Urgence
Liban

Les explosions dans le port de Beyrouth, le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nour Khalaf, 33 ans, souffre d'une douleur chronique au bas du dos qui s'est aggravée lorsqu’elle est tombée après la deuxième explosion.

Nour Khalaf est suivie par les équipes de Handicap International à Beyrouth

Nour Khalaf est suivie par les équipes de Handicap International à Beyrouth | © Tom Nicholson / HI

Les volontaires de Handicap International sillonnent les quartiers de Quarantaine ou Basta pour identifier des personnes blessées et qui ont besoin d’aide pour surmonter cette terrible épreuve.

Nour Khalaf a 33 ans. Elle habite dans un quartier proche du port de Beyrouth avec sa famille. Elle travaillait chez elle lorsque s’est produite la première explosion. De peur, elle s’est précipitée dans une autre pièce pour s’assurer que son fils aillait bien. Malheureusement, quelques instants plus tard, la deuxième explosion a retenti et des objets lui sont tombés dessus.

Soutien psychologique

Les équipes de Handicap International l’ont rencontrée afin de comprendre ce qu’il lui est arrivé et lui apporter une première aide matérielle et psychologique pour l’aider à surmonter ce drame.

Après sa chute, elle a ressenti de fortes douleurs dans tout le corps mais surtout au niveau du dos. Elle souffrait déjà de douleurs chroniques qui la gênaient dans ses activités quotidiennes et l’empêchait de dormir.

Surmonter la douleur physique et morale

L'équipe de kinésithérapie de Handicap International a procédé à une évaluation de son état de santé et lui a fourni une ceinture lombaire. Elle a également reçu un programme d'exercices à faire chez elle afin de réduire sa douleur et d'améliorer sa qualité de vie. L'association lui a également donné des conseils pour optimiser sa position lorsqu’elle est debout.

« Je suis heureuse que Handicap International vienne m’aider pour surmonter ma peine physique et morale. »


Handicap International au Liban

L'association est présente au Liban depuis 1992. Elle apporte une assistance aux populations les plus vulnérables et handicapées afin de les inclure dans la vie communautaire. Ses équipes mènent également des projets de déminage dans le Nord du pays pour protéger les populations d’engins explosifs laissés par la guerre civile qui a duré plus de 15 ans et s’est achevée en 1990.

Publié le : 22 octobre 2020
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Les inondations ont détruit tout ce qu'on avait »
© HI
Urgence

« Les inondations ont détruit tout ce qu'on avait »

Suite aux inondations catastrophiques de l'été dernier au Pakistan, Handicap International a distribué 2 000 kits de fournitures d'urgence aux familles les plus vulnérables.

Les organisations humanitaires appellent au respect du droit international humanitaire, à la protection des civils et des infrastructures civiles en Ukraine
© Till Mayer / HI
Stop aux bombardements des civils Urgence

Les organisations humanitaires appellent au respect du droit international humanitaire, à la protection des civils et des infrastructures civiles en Ukraine

Découvrez le texte de l'appel conjoint de plusieurs organisations humanitaires, dont Handicap International, suite aux multiples attaques russes par armes explosives en Ukraine le 10 octobre 2022.

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.