Goto main content
 
 

Avec le soutien de HI, Jonathan peut aller à l'école et voir les choses en grand

Inclusion Réadaptation
Kenya

Jonathan, 7 ans, est atteint de paralysie cérébrale. Grâce à une chirurgie corrective et à des soins en réadaptation dispensés par Handicap International, il peut marcher et aller à l'école pour la première fois.

Jonathan, 7 ans, atteint de paralysie cérébrale, a bénéficié d'une chirurgie corrective et de séances de réadaptation par Handicap International à Nairobi au Kenya.

© E. Sellers / HI

Jonathan vit avec sa mère Angelina à Nairobi au Kenya. Tous deux sont réfugiés sud-soudanais. Avant son opération, Jonathan ne pouvait pas marcher et ne pouvait donc pas aller à l'école. Désormais, il peut monter des escaliers et aller en classe pour la première fois.

Grâce à la chirurgie, Jonathan peut monter des escaliers

C’est une kinésithérapeute de Handicap International qui a suggéré à Angelina d’emmener Jonathan voir un spécialiste en orthopédie. Le garçon a bénéficié d'une chirurgie corrective pour redresser ses jambes et lui permettre de marcher. Après son opération, Jonathan a reçu un déambulateur qu'il n’utilise que rarement, notamment quand il doit parcourir de longues distances.

Cela fait un an que Jonathan a été opéré. Depuis, l'équipe de Handicap International lui rend visite à son domicile pour lui prodiguer des soins de réadaptation afin qu'il puisse devenir plus indépendant. Grâce aux séances de rééducation, il a renforcé ses muscles et amélioré son équilibre.

« Ils m’aident à monter des escaliers et à jouer avec un ballon », explique Jonathan.

« Maintenant qu'il peut marcher, il va à l'école »

Le visage de Jonathan s'illumine lorsque Faith Njiru, en charge de la réadaptation inclusive pour Handicap International sur le terrain, se rend au domicile de sa famille. Ils se saluent avec le poing et Jonathan rigole lorsque Faith lui pose des questions sur l'école et ses professeurs. Il répond avec assurance en anglais, une langue qu'il commence tout juste à apprendre. Lorsque Faith lui demande qui est son meilleur ami, Jonathan pointe son doigt dans sa direction sans hésiter.

« Après son opération, nous avons encouragé sa mère à l'inscrire à l’école. Maintenant qu'il peut marcher, il va à l'école pour la première fois. »

Faith Njiru, en charge de la réadaptation inclusive pour HI

Jonathan va en cours dans une école où les toilettes et la cour de récréation sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Angelina a relevé un certain nombre de changements positifs chez son fils. « Il aime lire, manger et jouer au toboggan à l'école », raconte-t-elle.

Quant à Jonathan, il a de grands rêves pour l'avenir :

« Je veux être pilote, pour pouvoir voler ! »

Publié le : 12 septembre 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Rien ne peut arrêter Prabin !
© A. Thapa / HI
Inclusion Réadaptation

Rien ne peut arrêter Prabin !

Prabin, 6 ans, est né avec une partie de sa jambe droite non développée. Handicap International l'a rencontré il y a cinq ans au centre de réadaptation de Biratnagar, au Népal. Depuis, il a réalisé d'énormes progrès.

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »
© T. Freteur / HI
Inclusion

Raphaël, 12 ans : « Mes béquilles sont géniales »

Depuis qu’il bénéficie de béquilles adaptées, Raphaël peut se déplacer beaucoup plus facilement et de façon plus autonome. Il peut même se rendre à l’école sans aucune aide !

Une chaise roulante qui fait toute la différence pour Daïsane
© T. Freteur / HI
Inclusion

Une chaise roulante qui fait toute la différence pour Daïsane

Daïsane est née avec les pieds bots. Depuis que Handicap International lui a fourni une chaise roulante adaptée, elle peut se déplacer en toute autonomie et profiter de la récréation avec les autres enfants de sa classe.