Goto main content
 
 

Handicap International aide Ahmad à créer son entreprise

Inclusion Réadaptation
Jordanie

Après avoir été blessé lors de la crise syrienne, Ahmad ne pouvait pas garder son travail. Handicap International lui a fourni la formation et les ressources pour créer une entreprise à domicile.

Ahmad, 29 ans, est assis dans son atelier de couture à son domicile en Jordanie

© D. Ginsberg / HI

Les blessures d'Ahmad lui ont coûté son poste

Ahmad, 29 ans, est un réfugié syrien. Il est né sans handicap mais pendant la crise syrienne, il a été blessé à la jambe par un éclat d'arme explosive, ce qui lui a laissé un handicap physique. Plus tard, il est tombé du troisième étage d'un immeuble, ce qui lui a causé une fracture des vertèbres et a entraîné des douleurs aigues à la jambe et dans les tendons. À l'époque, il travaillait comme tailleur dans une entreprise de fabrication de vêtements, mais la douleur dans sa jambe rendait difficile le simple fait de quitter sa maison. De plus, il lui était impossible de continuer à travailler de longues heures comme son emploi l’exigeait.

« Pendant cette période, j'ai reçu un soutien important de ma famille », déclare Ahmad, qui vit avec sa femme et ses trois enfants : deux garçons et une fille[1] . « En particulier de ma femme, qui a travaillé comme bénévole pour rester à mes côtés alors que je ne pouvais pas travailler. »

HI l'aide à créer une entreprise

Handicap International accompagne Ahmad grâce à diverses aides. Ce dernier a d'abord bénéficié de services de réadaptation, tels que des séances de kinésithérapie pour réduire la douleur et augmenter sa mobilité. Il a ensuite été orienté vers des projets de soutien économique menés par l'association. L’objectif : aider Ahmad à trouver un emploi adapté.

Le personnel de HI rend visite à Ahmad et à l'un de ses enfants dans son atelier de couture à domicile. © D. Ginsberg / HI« Nous avons rendu visite à Ahmad chez lui pour connaître sa situation économique et évaluer ses compétences », raconte Shaima Anabtawi, responsable des moyens de subsistance inclusifs à Handicap International. « Il a expliqué qu'il voulait améliorer ses compétences en anglais, comprendre ses droits en tant que personne handicapée, augmenter sa capacité à communiquer et apprendre à mieux s'intégrer dans la société. Il s'est également montré très intéressé par la poursuite de la formation de tailleur, et souhaitait créer sa propre entreprise. Nous avons élaboré un plan d'action fondé sur cette évaluation et sur ses aspirations. »

Ahmad n'avait fréquenté que l'école primaire, où il avait appris à lire et à écrire, mais son éducation s'était arrêtée là. Avec Handicap International, Ahmad a commencé à suivre des formations pour l’aider dans la définition d’un plan de développement, l'élaboration d’un budget et lui apprendre le métier d’entrepreneur. Il a également bénéficié d'un accompagnement, d'un mentorat et d'un soutien financier tout au long du processus. Cela lui a permis d’acheter son matériel de travail, notamment une machine à coudre, des ciseaux, un fer à repasser et des tissus bruts. Ensuite, pour toucher davantage de clients, Ahmad a acquis des compétences de base en informatique, pour promouvoir ses produits en ligne grâce au marketing électronique et aux réseaux sociaux.

Le succès au rendez-vous

Ahmad montre la literie qu'il a fabriquée dans son entreprise à domicile. © D. Ginsberg / HIAujourd'hui, Ahmad gère sa propre entreprise de couture à domicile. Au départ, il prévoyait de fabriquer uniquement des couvertures, des couvre-lits, des taies d'oreillers et des canapés, mais il étend désormais son activité aux vêtements pour femmes. Un mois seulement après avoir lancé son entreprise à domicile, il a pu acheter une deuxième machine à coudre pour sa femme. Ils espèrent travailler ensemble pour continuer à développer l'entreprise et répondre à davantage de commandes grâce à leurs efforts communs.

Les revenus qu'Ahmad perçoit lui ont permis d'acheter un cadre de marche et une canne pour l'aider à se déplacer. Il est également fier de pouvoir améliorer le niveau de vie de sa famille.

« Ma précédente maison était petite et il y avait de l'humidité dans les murs, ce qui n'était pas sain pour mes enfants. Avoir vendu suffisamment de produits avec mon entreprise à domicile m'a donné l'impulsion nécessaire pour changer de maison. Nous vivons maintenant dans une maison plus grande et plus saine qu'auparavant. »

Ahmad prévoit également de partager son succès avec sa communauté. « Actuellement, j'ai un accord avec une organisation locale pour enseigner la couture aux femmes. Je suis heureux d’aider toute personne qui a besoin d’accompagnement en couture. Je suis très reconnaissant à Handicap International de soutenir les personnes handicapées. »


[1] Deux des enfants d'Ahmad sont également handicapés.

Publié le : 10 août 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

Susan : « mon école est différente des autres »
© Elizabeth Sellers / HI
Inclusion

Susan : « mon école est différente des autres »

Dans le camp de réfugiés de Kalobeyei au Kenya, les élèves ont accès à une éducation inclusive grâce au soutien de Handicap International. Susan, directrice de l’école, explique les bienfaits de ce type d'établissement.

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »
© HI
Réadaptation Urgence

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »

Comme de nombreux Ukrainiens, Nadezhda vit dans des conditions de santé précaires, aggravées par la guerre. La réadaptation fournie par Handicap International lui a permis de soulager ses douleurs et de retrouver de l'énergie.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris