Goto main content
 
 

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019

Mines et autres armes
International

Le partenaire de Handicap International Action On Armed Violence (AOAV) a publié son bilan 2019 sur les victimes des armes explosives dans le monde, au premier rang desquelles les civils.

Ville de Kobané dans le Nord de la Syrie, totalement dévastée après des bombardements - photo d’archive 2016

Ville de Kobané dans le Nord de la Syrie, totalement dévastée après des bombardements - photo d’archive 2016 | © P. Houliat / HI

En 2019, Action on Armed Violence (AOAV) a enregistré 29 500 personnes tuées et blessées par l'utilisation des armes explosives dans le monde. Les civils représentent la majorité des victimes (66 % du total des victimes, soit 19 400 personnes). Sur ces 19 400 victimes civiles, 17 900 ont été recensées dans des zones peuplées, 1 500 dans des zones non peuplées.

Dans certains pays, on observe une forte augmentation du nombre de victimes civiles : l'Afghanistan a connu une augmentation de 9 %, la Somalie de 14 % et la Libye de 131 %.

Besoin du soutien du public

Lorsque des armes explosives sont utilisées dans des zones peuplées, plus de 90 % des personnes tuées et blessées sont des civils. 

Au total, les armes explosives « industrielles » sont à l’origine de 51 % des victimes civiles dans le monde, tandis que les engins explosifs improvisés (EEI) ont causé 49 % des victimes civiles. 

« Dans de nombreux conflits, les bombardements et les pilonnages font peser une menace insupportable sur les civils et forcent la population à fuir. Ils laissent également une forte contamination par les restes explosifs qui constituent une menace durable pour les civils après les combats. Les bombardements dans les zones urbaines sont une catastrophe pour la protection des civils dans les conflits. Des discussions politiques entre les États ont commencé afin de rédiger une déclaration politique internationale contre l'utilisation des armes explosives dans les zones peuplées. Plusieurs États semblent opposés à un engagement politique fort, c'est inacceptable. Handicap International est totalement impliquée dans ce processus diplomatique visant à améliorer la protection des civils dans les conflits armés et se bat pour qu'une déclaration politique forte soit adoptée en mai prochain. Pour cela, nous avons besoin du soutien de l'opinion publique pour faire pression sur les gouvernements et pour qu'ils s'engagent pleinement contre les bombardements dans les zones peuplées. »

Anne Héry, directrice du plaidoyer à Handicap International

Lire aussi « Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils »

Publié le : 22 janvier 2020
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

25 ans du Traité d’Ottawa : la lutte contre les mines est loin d’être terminée
© ICBL
Mines et autres armes

25 ans du Traité d’Ottawa : la lutte contre les mines est loin d’être terminée

Il y a 25 ans, la signature du Traité d'interdiction des mines antipersonnel – dit Traité d'Ottawa – a marqué une victoire diplomatique et de la société civile sans précédent. Mais depuis 2014, les mines ont fait leur réapparition dans les conflits, avec une augmentation conséquente du nombre de victimes.

Le Grand Entretien : épisode 3 avec Anne Héry
© HI
Stop aux bombardements des civils

Le Grand Entretien : épisode 3 avec Anne Héry

Découvrez en vidéo le rôle du plaidoyer à Handicap International et la genèse du combat contre les bombardements en zones peuplées dans cet entretien avec Anne Héry, Directrice du Plaidoyer et de Relations Institutionnelles de l'association, enregistré la veille de l'adoption de l'accord international visant à mieux protéger les civils de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées, le 18 novembre 2022.

83 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes
© G. Lordet / HI
Stop aux bombardements des civils

83 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes

Reconnaissant les conséquences humanitaires dévastatrices des bombardements et des pilonnages des villes, 83 États ont adopté le 18 novembre 2022 à Dublin un accord international historique visant à mieux protéger les civils de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées.