Goto main content
 
 

Plus de 30 000 réfugiés rohingyas aidés par HI

Secourir les déplacés/réfugiés
Bangladesh

Depuis août 2017, de centaines de milliers de Rohingyas ont fui le Myanmar et se sont réfugiés au Bangladesh dans le district de Cox’s Bazar. Handicap International est venue en aide à plus de 30 000 personnes. Interview de Jean-Loup Gouot, directeur de l’association sur le terrain.

Camp de réfugiés de Kutupalong à Cox's Bazar au Bangladesh. Les équipes mobiles de Handicap International identifient les personnes blessées et offrent des soins de réadaptation.

Camp de réfugiés de Kutupalong à Cox's Bazar au Bangladesh | © Shumon Ahmed / HI

Quelles activités d’urgence ont été menées par Handicap International ?

Portrait de Jean-Loup Gouot, directeur de Handicap International au BangladeshJean-Loup Gouot, directeur de l’association sur le terrain : HI est venue en aide à plus de 30 000 réfugiés dans les camps de Kutupalong, Balukhali, Unchiprang et Nayapara depuis septembre 2017. Nous avons mené des séances de réadaptation pour de plus de 8 000 personnes blessées, à mobilité réduite ou handicapées. Nous leur avons apporté un soutien psychologique et avons organisé des activités ludiques pour les enfants. Nous avons également distribué des béquilles, des fauteuils roulants, des kits d’hygiène, des ustensiles de cuisine, des couvertures et des rations alimentaires. Enfin, nous avons mobilisé une flotte de 346 camions afin de favoriser le stockage et l’acheminement du matériel humanitaire de HI mais aussi celui  d’autres organisations humanitaires, notamment grâce à la mise en place de deux plateformes logistiques.

Les conditions de vie des réfugiés rohingyas se sont-elles améliorées ?

Jean-Loup Gouot : Plus de 900 000 Rohingyas sont aujourd’hui réfugiés au Bangladesh. Manque d’accès aux soins de santé, à l’alimentation, à l’eau potable et à l’éducation : les réfugiés sont toujours très dépendants de l’aide humanitaire et leurs conditions de vie sont difficiles. De plus, on observe un regain de tensions entre les populations locales et les réfugiés face au manque d’accès aux services de base (soins de santé, éducation, etc.), et au partage des ressources naturelles qui sont déjà limitées. La situation reste critique, et si la phase d’urgence tend à se stabiliser, elle évolue progressivement vers une crise dite "chronique".

Quelle est aujourd’hui la priorité pour Handicap International ?

Jean-Loup Gouot : Il s’agit de donner à toutes les personnes vulnérables l’accès aux soins de réadaptation, à un soutien psychologique et aux services de base (soins de santé, etc.). Également permettre à tous les enfants, handicapés ou non, d’avoir accès à l’éducation. HI soutient une trentaine d’écoles, forme les enseignants, rend les établissements accessibles à tous (en installant par exemple des rampes) et sensibilise les familles pour qu’elles envoient leurs enfants à l’école. Grâce à ce projet, quelque 500 enfants handicapés sont aujourd’hui scolarisés.


Chiffres clés

  • Camps de réfugiés où Handicap International intervient : Kutupalong, Balukhali, Unchiprang, Nayapara.
  • Plus de 8 000 personnes ont suivi des séances de réadaptation.
  • Plus de 8 500 personnes ont bénéficié de séances de soutien psychosocial.
  • 1 000 aides à la mobilité (fauteuils roulants, déambulateurs, béquilles, etc.) ont été distribuées.
  • 2 centres de stockage de matériel humanitaire ont été mis à disposition ainsi qu’une flotte de 346 camions acheminant plus de 6 300 m3 de matériel de HI et d’autres organisations.
  • 1 000 kits d’hygiène (plus de 4 000 bénéficiaires), 5 000 rations alimentaires (pour plus de 24 000 personnes) et plus de 900 kits logement ont été distribués.
Publié le : 1 octobre 2018
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Burkina Faso : près de 2 millions de personnes déplacées, la pire crise alimentaire depuis une décennie
© Erwan Rogard / HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Burkina Faso : près de 2 millions de personnes déplacées, la pire crise alimentaire depuis une décennie

Un communiqué publié collectivement par plusieurs ONG internationales, dont Handicap International, sur la situation alarmante au Burkina Faso.

11 ans de conflit syrien : le déminage et la reconstruction prendront plusieurs générations
© HI
Mines et autres armes Secourir les déplacés/réfugiés

11 ans de conflit syrien : le déminage et la reconstruction prendront plusieurs générations

11 ans après le début du conflit en Syrie, la crise humanitaire ne fait que s'aggraver. Les besoins sont immenses et l'accès aux victimes reste un défi majeur. Handicap International concentre son action auprès des réfugiés en Jordanie, au Liban, en Irak et en Égypte.

Handicap International aide les réfugiés Rohingyas frappés par une violente mousson
© HI
Urgence

Handicap International aide les réfugiés Rohingyas frappés par une violente mousson

Suite à de terribles inondations et glissements de terrain survenus le 27 juillet 2021, HI aide les plus vulnérables dans les camps de réfugiés Rohingyas du district de Cox’s Bazar.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris