Goto main content
 
 

« Nous avons désespérément besoin de nourriture »

Urgence
Bangladesh

Comme plus de 500 000 Rohingyas qui ont fui ces derniers mois, Monowara et sa famille ont cherché la sécurité dans un camp improvisé au Bangladesh. Cette jeune femme d’une trentaine d’années a trois enfants et est enceinte de son quatrième. Elle a reçu très peu d'aide humanitaire. Témoignage.

Monowara et l'un de ses enfants dans un camp de réfugiés au Bangladesh

Monowara et l'un de ses enfants dans un camp de réfugiés au Bangladesh | © Handicap International

« Nous habitons dans une structure en bambou et bâche. Nous sommes arrivés le 3 septembre et nous avons construit l'abri nous-mêmes avec des matériaux que nous avons pu récupérer. Depuis que nous sommes dans ce camp, nous n’avons pas pu trouver suffisamment de nourriture ou d'eau potable, car les distributions des organisations humanitaires n'ont pas été suffisantes. J’ai besoin d'un traitement médical pour ma grossesse mais je ne peux pas aller jusqu’à l'hôpital. La nourriture est actuellement notre priorité absolue mais nous avons également besoin de vêtements et d'un endroit sûr pour les enfants. »

Monowara, réfugiée au Bangladesh avec ses enfants

Depuis le 30 août 2017, Handicap International est venue en aide à près de 10 000 réfugiés :

  • Plus de 3 000 personnes ont été interviewées et leurs besoins identifiés lors d’enquêtes de porte à porte ;
  • L’association a fourni une aide psychologique d’urgence à plus de 2 000 personnes ;
  • Près de 400 séances de réadaptation ont été dispensées et 160 aides à la mobilité (fauteuils roulants, béquilles…) distribuées ;
  • Un soutien psychosocial a été apportée par nos équipes à plus de 300 adultes et plus de 350 enfants.
Publié le : 3 octobre 2017
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

La réponse de Handicap International au tremblement de terre
© HI
Réadaptation Urgence

La réponse de Handicap International au tremblement de terre

Myriam Abord-Hugon, responsable du programme de Handicap International en Syrie, explique la situation et les actions de l'association suite au violent séisme du 6 février.

Séisme du 6 février : « Je crains que le nombre de morts continue à augmenter... »
© Partenaire de HI dans le Nord de la Syrie
Réadaptation Urgence

Séisme du 6 février : « Je crains que le nombre de morts continue à augmenter... »

Sharif est chirurgien dans un hôpital partenaire de Handicap International dans le Nord de la Syrie, près de la frontière turque. Il raconte ce qu'il voit après le terrible séisme du 6 février.

Un violent séisme fait des milliers de victimes au Moyen-Orient
© Muhammed Said / Anadolu Agency / AFP
Urgence

Un violent séisme fait des milliers de victimes au Moyen-Orient

Un séisme de magnitude 7,8 a frappé la Turquie et la Syrie dans la nuit du 6 février 2023. Déjà présente dans la région, Handicap International lance une intervention d'urgence pour venir en aide aux rescapés.