Goto main content
 
 

“Le traitement était trop cher : elle ne pourra plus marcher”

Réadaptation
Liban

Originaire d’Alep en Syrie, Bayan est atteinte de paralysie cérébrale. Grâce à Handicap International, la jeune fille bénéficie pour la première fois de séances de réadaptation.

Bayan en séance d’orthophonie au centre de réadaptation Mousawat

Bayan en séance d’orthophonie au centre de réadaptation Mousawat | © Oriane van den Broeck / HI

Âgée de 13 ans, Bayan est l’aînée de cinq enfants. Elle est atteinte de paralysie cérébrale comme deux de ses frères. Il y a deux ans, la famille a fui la guerre en Syrie pour s’installer dans la vallée de la Bekaa au Liban.

Accès à la rééducation 

Grâce à Handicap International, les séances de rééducation des enfants sont entièrement couvertes. Avant cette aide financière, la famille n’avait pas les moyens de les payer.

« Le plus important pour mes enfants, c’est la kinésithérapie. Sans ça, leur condition ne peut que se dégrader année après année. C’est la première fois que Bayan bénéficie de ce type de traitement. On ne pouvait pas se permettre les séances. Malheureusement, aujourd’hui elle a perdu la capacité de marcher de manière irréversible. »

Aïsha, la mère de Bayan

Les trois enfants sont suivis par toute l’équipe du centre de réadaptation et un progrès croissant est déjà visible chez chacun d’entre eux.

Soutenir les enfants et leurs parents 

La mère de Bayan ainsi que ses trois enfants atteints de paralysie cérébrale, bénéficient de sessions de soutien psychosocial. Un groupe d’entraide a également été formé pour que les mères puissent se soutenir mutuellement face aux défis quotidiens.

Publié le : 25 février 2019
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.

« Le Traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »
© HI
Déminer les terres

« Le Traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »

Roger Eid est responsable des opérations de déminage de Handicap International au Liban. Il nous explique l’importance de ces actions indispensables et comment elles sont réalisées.

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.