Goto main content
 
 

Ukraine : soutien en santé mentale aux personnes âgées déplacées

Urgence
Ukraine

Parmi les millions de personnes déplacées par la guerre en Ukraine, les personnes âgées font partie des plus vulnérables. Handicap International propose des services pour les aider.

Le personnel de Handicap International dans un centre gériatrique qui accueille des personnes déplacées par la guerre en Ukraine.

Le personnel de Handicap International dans un centre gériatrique qui accueille des personnes déplacées par la guerre en Ukraine. | © C. Tahiroglu / HI

Unités mobiles de santé mentale

Les équipes mobiles de Handicap International, composées de spécialistes en santé mentale et en soutien psychosocial, viennent en aide aux personnes déplacées par la guerre en Ukraine. Elles soutiennent 10 centres collectifs à Tchernivtsi et Dnipro, tels que des centres gériatriques, des orphelinats et des écoles qui hébergent des personnes déplacées.

« Handicap International propose à la fois des services psychosociaux individuels et des activités de groupe pour soutenir les personnes dans les centres collectifs. Nous avons un plan d'action unique pour chacune de ces structures. Nous le concevons et le développons aux côtés des habitants et nous constatons déjà des impacts positifs. »

Caglar Tahiroglu, spécialiste en santé mentale et soutien psychosocial

Dons d'instruments de musique, de matériel artistique et de jeux

Taras joue de son accordéon qu’il vient de recevoir.« Dans les centres gériatriques, nous avons commencé à encourager les gens à participer à des activités de bénévolat et de loisirs. Par exemple, cuisiner, pratiquer des activités artistiques ou organiser des jeux », explique Caglar.

Récemment, Handicap International a donné à un centre gériatrique des livres, du matériel de broderie, du matériel de feutrage, des perles artisanales, des aiguilles à tricoter, du fil, des jeux de société (échecs et dominos), des cahiers et des fournitures artistiques, entre autres articles de loisirs.

Taras, un homme qui a un handicap visuel et qui est hébergé dansDes femmes participent à un groupe de tricotage dans un centre collectif. un centre collectif, a été particulièrement heureux de recevoir un accordéon allemand. Il peut désormais jouer de la musique pour se divertir et il est ravi de se produire devant les autres résidents du centre. Une guitare acoustique leur a également été donnée.

« Les personnes âgées ont été très négligées et sont vraiment touchées par cette guerre », ajoute Caglar. « Avec les activités que nous mettons en place, nous essayons de les aider à faire face à la détresse et de les accompagner à travers ce moment difficile. »

Les personnes âgées parmi les plus touchées par les déplacements de population

« Dans les situations de guerre, explique Caglar, il y a des changements énormes qui peuvent avoir un impact significatif sur les personnes âgées. Elles sont exposées à des événements très éprouvants, notamment quand elles sont évacuées en urgence de leur domicile. Lorsqu’elles ont des difficultés pour se déplacer, elles sont parfois évacuées dans des couvertures, faute de pouvoir marcher seules. »

Les personnes âgées sont souvent très attachées à leur maison, à leur famille et aux biens qui ravivent les souvenirs de toute une vie. Quand elles sont déplacées, elles perdent cet environnement qui leur est cher. Parfois, elles ne savent même pas si elles pourront revenir un jour. Lorsque nous nous rendons dans des centres collectifs gériatriques, il nous arrive d’être confrontés à des personnes en train de pleurer dans leur lit, tant leur détresse est élevée.

« Ce dont ils ont vraiment besoin, ce sont des liens humains. Ils ont perdu le soutien de leur communauté, et c’est l'un des plus grands facteurs de risque pour la santé mentale. En plus des activités récréatives, Handicap International organise des groupes de sensibilisation et essaie de renforcer la résilience de la communauté grâce à des groupes de soutien. »

Publié le : 11 juillet 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L’augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques
© F. Vergnes / HI
Mines et autres armes

L’augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques

Publié le 17 novembre, le rapport de l’Observatoire des mines 2022 fait état d'un nombre élevé de victimes causées par les mines – dont les mines improvisées et les restes explosifs de guerre – pour la septième année consécutive.

« Les inondations ont détruit tout ce qu'on avait »
© HI
Urgence

« Les inondations ont détruit tout ce qu'on avait »

Suite aux inondations catastrophiques de l'été dernier au Pakistan, Handicap International a distribué 2 000 kits de fournitures d'urgence aux familles les plus vulnérables.

Les organisations humanitaires appellent au respect du droit international humanitaire, à la protection des civils et des infrastructures civiles en Ukraine
© Till Mayer / HI
Stop aux bombardements des civils Urgence

Les organisations humanitaires appellent au respect du droit international humanitaire, à la protection des civils et des infrastructures civiles en Ukraine

Découvrez le texte de l'appel conjoint de plusieurs organisations humanitaires, dont Handicap International, suite aux multiples attaques russes par armes explosives en Ukraine le 10 octobre 2022.