Goto main content
 
 

Gina : « Je peux remarcher seule sans ressentir de douleurs »

Réadaptation
Jordanie

Gina a 13 ans. Elle a bénéficié d’une opération et de séances de réadaptation pour soigner une malformation de la hanche. Aujourd’hui, avec le soutien de Handicap International, elle marche sans difficulté et peut retourner à l’école.

Gina lors d’une séance de réadaptation avec son kinésithérapeute au Centre de développement communautaire à Zarka en Jordanie

Gina lors d’une séance de réadaptation avec son kinésithérapeute au Centre de développement communautaire à Zarka en Jordanie | © HI

L'arrivée en Jordanie

Gina a un frère et une sœur. Toute sa famille a fui la guerre en Syrie en 2014 pour se réfugier en Jordanie à Zarka. Leur fuite a été difficile car les routes étaient en mauvais état. La famille a dû marcher pendant des heures.

Une fois réfugiés en Jordanie, les parents de Gina ont remarqué qu'elle boitait et avait mal lorsqu’elle marchait. Gina a consulté un médecin orthopédiste qui lui diagnostiqué une dysplasie de la hanche.

« Aller à l'école était très difficile, car ma classe est au deuxième étage et c'était douloureux de monter les escaliers. »

Gina, 13 ans

Le soutien de Handicap International

En novembre 2021, Gina se fait opérer de la hanche grâce à Handicap International. L’opération est une réussite. Elle reste ensuite alitée chez elle pendant six semaines avec un plâtre.

Gina pendant une séance de réadaptation, réalisant un exercice de parcours d'obstacles - Handicap International JordanieGina a commencé la réadaptation, au rythme de trois séances par semaine au centre de développement communautaire de Zarka, le partenaire local de Handicap International. Gina faisait également des exercices à domicile.

Ses séances de réadaptation consistent à faire des exercices de force, d’équilibre et d'amplitude de mouvement. Pendant les séances, Gina s’entrainait également à marcher.

Au début, elle n'était pas capable de marcher de manière autonome et utilisait un déambulateur pour les petits trajets et un fauteuil roulant pour les trajets plus longs.

En tant qu’aidante, la mère de Gina a également reçu des conseils pour savoir comment soutenir Gina dans son quotidien, à la maison.

Des progrès encourageants

Trois mois après le début des exercices de réadaptation, Gina marche à nouveau toute seule.

« Les exercices à domicile ont été très efficaces. Maintenant, je peux remarcher seule et sans ressentir de douleurs. »

Une nouvelle vie, de grandes ambitions

« J'aime rester à la maison avec ma famille pendant les vacances. On cuisine tous ensemble et parfois, nous allons aussi nager, j’adore ça ! »

Gina est ambitieuse. Elle apprend l’espagnol et espère un jour le parler couramment. Son rêve : devenir vétérinaire pour aider tous les animaux.

Publié le : 19 septembre 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »
© HI
Réadaptation Urgence

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »

Comme de nombreux Ukrainiens, Nadezhda vit dans des conditions de santé précaires, aggravées par la guerre. La réadaptation fournie par Handicap International lui a permis de soulager ses douleurs et de retrouver de l'énergie.

Blessé par un reste explosif de guerre, Enayatullah remarche grâce à HI
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Blessé par un reste explosif de guerre, Enayatullah remarche grâce à HI

Enayatullah est un garçon de 9 ans qui a perdu sa jambe lors de l’explosion d’un reste explosif de guerre en Afghanistan. Il est aujourd'hui soutenu par Handicap International.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris