Goto main content
 
 

Éruption du volcan Taal : HI évalue les besoins des personnes affectées

Urgence
Philippines

Les équipes de Handicap International évaluent les besoins des victimes du volcan Taal aux Philippines, qui est entré en éruption le 12 janvier dernier. l'association envisage une intervention d'urgence.

Les équipes de Handicap International évaluent les besoins des victimes du volcan Taal aux Philippines, qui est entré en éruption le 12 janvier dernier. l'association envisage une intervention d'urgence.

© HI

Dunes de cendres et arbres brûlés : l’éruption du volcan Taal, le 12 janvier dernier, a laissé un paysage de désolation sur l’île de Taal aux Philippines. Le niveau d’alerte 4 est toujours en vigueur : une nouvelle éruption pourrait avoir lieu dans les jours à venir.

Les habitants de l’île et des zones voisines, menacées par le volcan, ont dû évacuer les lieux. Selon le ministère de la Protection sociale et du Développement, plus de 71 000 familles (280 000 personnes) ont été affectées. Parmi elles, plus de 39 000 familles sont abritées temporairement dans quelque 490 centres d’évacuation.

Conséquences durables

L’équipe de Handicap International aux Philippines évalue les besoins des populations victimes de l’éruption volcanique dans les zones de Batangas et de Cavite. Selon l'association, de nombreuses personnes vulnérables – personnes handicapées, personnes âgées, malades, etc. – ne se sont pas rendues dans les centres d’évacuation et sont hébergées chez des parents ou des amis. Elles n’ont donc pas accès aux services de base : accès aux infrastructures sanitaires, à l’eau potable, à la nourriture, etc.

Les dégâts provoqués par le volcan Taal (sols ensevelis par les cendres, nuages de fumées) risquent d’être durables et d’avoir un impact important sur les terres agricoles, le bétail (beaucoup d’animaux ont perdu la vie), l’accès à l’eau potable et la qualité de l’air. 

Présente aux Philippines depuis plus de 30 ans, Handicap International poursuit l’évaluation des besoins et envisage une intervention d’urgence destinée aux victimes de la catastrophe.

Publié le : 28 janvier 2020
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Les inondations ont détruit tout ce qu'on avait »
© HI
Urgence

« Les inondations ont détruit tout ce qu'on avait »

Suite aux inondations catastrophiques de l'été dernier au Pakistan, Handicap International a distribué 2 000 kits de fournitures d'urgence aux familles les plus vulnérables.

Les organisations humanitaires appellent au respect du droit international humanitaire, à la protection des civils et des infrastructures civiles en Ukraine
© Till Mayer / HI
Stop aux bombardements des civils Urgence

Les organisations humanitaires appellent au respect du droit international humanitaire, à la protection des civils et des infrastructures civiles en Ukraine

Découvrez le texte de l'appel conjoint de plusieurs organisations humanitaires, dont Handicap International, suite aux multiples attaques russes par armes explosives en Ukraine le 10 octobre 2022.

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.