Goto main content
 
 

Bombardement d’un hôpital MSF au nord du Yémen

Pour la deuxième fois en moins d’un mois, un hôpital géré par l’organisation humanitaire Médecins sans Frontières a été touché par un raid aérien. Handicap International exprime son soutien aux équipes de MSF.

Aucune victime n’est heureusement à déplorer dans cette dernière attaque qui a eu lieu le 27 octobre dans le Nord du Yémen. Mais la totalité de l’hôpital et son matériel ont été détruits. Au moins 200 000 personnes de la région n’ont plus d’accès à des services de santé vitaux. Au cours des bombardements à Kunduz en Afghanistan le 3 octobre dernier, au moins trente personnes dont treize employés de l’organisation avaient péri.*

Une fois encore, le Droit humanitaire international a été violé. Ce nouveau bombardement contre un centre de santé témoigne d’un mépris absolu pour la vie des civils. Handicap International demande à ce que toute la lumière soit faite sur ces attaques et appelle une nouvelle fois l’ensemble des parties aux conflits au Yémen et en Afghanistan à cesser immédiatement tout bombardement contre les civils.

Nous exprimons notre entier soutien aux équipes de Médecins sans Frontières.

* http://www.msf.fr/actualite/articles/afghanistan-deces-supplementaire-imputable-attaque-hopital-msf-kunduz

Publié le : 29 octobre 2015
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Sera-t-il possible de reprendre une vie normale ?
© HI partners / HI
Réadaptation Urgence

Sera-t-il possible de reprendre une vie normale ?

Elyas (nom d'emprunt) est membre de l'équipe de Handicap International dans le Nord-Ouest de la Syrie. Il a vécu le tremblement de terre du 6 février dernier et participe à la réponse d'urgence de l'association.

« Nous sommes ici pour écouter les gens »
© S. Aliwa / HI
Réadaptation Urgence

« Nous sommes ici pour écouter les gens »

Qu'est-ce que l’aide psychologique d’urgence ? Comment aider une personne en détresse ? Habib (nom d'emprunt), de l'équipe de soutien psychosocial de Handicap International, partage son expérience en Syrie après le séisme du 6 février.

Abd al-Rahman, 2 ans et demi : déplacé par la guerre, orphelin suite au séisme
© HI
Réadaptation Santé Urgence

Abd al-Rahman, 2 ans et demi : déplacé par la guerre, orphelin suite au séisme

Abd al-Rahman a perdu plusieurs proches lors du séisme du 6 février dernier. Grièvement blessé, il est toujours hospitalisé dans un établissement partenaire de Handicap International dans le Nord-Ouest de la Syrie.