Goto main content
 
 

« Avant, je voulais juste remarcher. Grâce à HI, je crois que je peux courir ! »

Réadaptation Urgence
Ukraine

Comme de nombreux Ukrainiens, Nadezhda vit dans des conditions de santé précaires, aggravées par la guerre. La réadaptation fournie par Handicap International lui a permis de soulager ses douleurs et de retrouver de l'énergie.

La kinésithérapeute Anastasia aux côtés de Nadezhda (à droite)

La kinésithérapeute Anastasia aux côtés de Nadezhda (à droite) | © HI

L'impact de la guerre

« Je suis diabétique depuis 22 ans. J'ai également subi deux accidents vasculaires cérébraux, deux crises cardiaques et un cancer du col de l'utérus – mon fils et mon mari sont aussi morts à cause de cancers. Je souffre de faiblesse dans les jambes, d'hypersensibilité et de douleurs dans le bas du dos. Les bombardements et le stress de la guerre ont encore aggravé mon état. J'ai d’abord essayé de tenir le coup – car à mon âge, je n’aspire qu’à rester chez moi – mais les explosions constantes m'ont obligée à partir. C'était trop dur à supporter.

Les explosions étaient très intenses. Une fois, elles m'ont même fait tomber du lit. Dans ces moments-là, il n'y a aucun moyen de s'échapper. Quand on m'a proposé d'évacuer, j'ai eu l'impression que c'était mon dernier espoir. Je ne voulais pas, et je ne peux retenir mes larmes quand j'en parle. Mais je suis partie car je devais survivre. »

Recevoir des services de réadaptation

Nadezhda utilisait une canne pour marcher, car ses jambes ne la tenaient plus.

« J'ai été orientée vers un centre pour personnes déplacées, où j'ai rencontré l'équipe de réadaptation de Handicap International. Je n'avais jamais rencontré d'aussi bons spécialistes auparavant. Ils m'ont traitée avec tant de gentillesse et d’attention. Même lorsque j'avais été hospitalisée auparavant, je n'avais jamais bénéficié de tels services. Handicap International m'a donné de l'énergie et de la puissance. Je ne m'attendais pas à ce que ces exercices de réadaptation donnent d'aussi bons résultats. »

La kinésithérapeute Anastasia (à gauche) montre des exercices à Nadezhda (à droite). © HIAvec Anastasia Verbitsky, kinésithérapeute partenaire de l'association, Nadezhda a commencé à effectuer divers exercices pour étirer ses muscles et ses articulations, améliorer son équilibre et essayer différentes manières de marcher et de se pencher. Elle a également reçu des conseils sur la façon d'effectuer certains mouvements et actions du quotidien.

« Depuis que j'ai commencé mes exercices, mon état s'est amélioré. Avant de rencontrer Handicap International, je voulais seulement remarcher. Maintenant, je crois que je peux même courir ! J'ai fait de merveilleux progrès. Ils m'ont aidée à surmonter un problème de santé et à me sentir régénérée. »

« Malgré mon état de santé, j'essaie d'aider les autres. Ici, au centre de santé, j'aide toutes les personnes qui sont dans ma chambre. Je n'ai pas le droit d'aider les patients à se lever mais je peux les aider à rouler d'un côté à l'autre. Je veux encourager les autres et je leur dis : "Ne soyez pas paresseux ! Faites les exercices !" Moi aussi, je vais continuer à faire mes exercices. Je veux commencer à courir et être plus active. »

Se projeter vers l'avenir

« Quand je quitterai le centre de santé, j'irai en Allemagne et j'y resterai jusqu'à la fin de la guerre. Mon père était pilote pendant la Seconde Guerre mondiale et il m'a appris à parler allemand assez bien, mais je n'y suis encore jamais allée. Peut-être même que je travaillerai là-bas puisque je me sens mieux !

Ensuite, quand la guerre sera terminée, je veux retourner dans ma ville natale. C'est petit mais très vert, et tout le monde se connaît. Nous sommes tous très proches les uns des autres. »

Publié le : 15 septembre 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
[email protected]ance.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail [email protected]

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
[email protected] 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : [email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Ukraine : « Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence à Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Voici son témoignage.

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI
© E. Sellers / HI
Réadaptation

Jolie et Lydia, deux sœurs réfugiées et handicapées accompagnées par HI

La famille de Jolie et Lydia a fui les violences en RDC pour se réfugier dans le camp de Kalobeyei au Kenya. Handicap International soutient ces sœurs toutes deux handicapées.

Pakistan : HI assure des distributions aux familles touchées par les inondations
© HI
Urgence

Pakistan : HI assure des distributions aux familles touchées par les inondations

Après les inondations catastrophiques au Pakistan, Handicap International aide les ménages les plus vulnérables en distribuant nourriture et fournitures d'urgence.

*

(format: [email protected])

Je m'inscris