Déplier le menu

République du Soudan du Sud

Dans ce jeune État, théâtre d’affrontements armés, Handicap International vient en aide aux Sud Soudanais qui fuient les combats, en particulier les plus vulnérables. L’organisation se concentre sur les soins de réadaptation et le soutien psychosocial. En parallèle,  elle lutte contre les discriminations auxquelles font face les personnes handicapées.

Partagez cette fiche pays

Dans ce jeune État, théâtre d’affrontements armés, Handicap International vient en aide aux Sud Soudanais qui fuient les combats, en particulier les plus vulnérables. L’organisation se concentre sur les soins de réadaptation et le soutien psychosocial. En parallèle,  elle lutte contre les discriminations auxquelles font face les personnes handicapées.
Dans ce jeune État, théâtre d’affrontements armés, Handicap International vient en aide aux Sud Soudanais qui fuient les combats, en particulier les plus vulnérables. L’organisation se concentre sur les soins de réadaptation et le soutien psychosocial. En parallèle,  elle lutte contre les discriminations auxquelles font face les personnes handicapées.

Actions en cours

Handicap International a adapté les programmes qu’elle menait dans le pays depuis 2006, suite à la crise survenue fin 2013. L’association a ouvert début 2014 des points relais "handicap et vulnérabilité" à Juba, la capitale du pays, qui ont déjà bénéficié à plus de 7 000 personnes. Des équipes volantes de l’association identifient les personnes vulnérables – femmes, enfants, personnes handicapées – puis les orientent vers les services adaptés à leurs besoins.

À la demande d’organisations partenaires qui souhaitent que leurs activités soient mieux adaptées aux personnes handicapées, les équipes volantes de Handicap International sont intervenues à Yambio, Lankien, Malakal, Bor, Bientu et Yida. Plusieurs centaines personnes handicapées ont eu accès à leurs services : près de 2 000 séances de réadaptation et de psychomotricité ont été dispensées par des spécialistes de Handicap International ou des organisations partenaires.

Dans ce contexte de crise, de nombreuses personnes déplacées à Juba souffrent de stress, d’anxiété ou de dépression. Afin de permettre à ces individus de surmonter leurs traumatismes, Handicap International a mis en place des groupes de soutien psychosocial. Ce projet contribue à une réduction de leur anxiété et une amélioration de leur bien-être psychologique.

Handicap International mène également des projets de développement au Soudan du Sud. L’organisation soutient les associations de personnes handicapées pour favoriser leur intégration dans la société. Elle encourage, avec les autorités locales, l’accompagnement individuel des personnes handicapées pour leur intégration sociale et économique. Elle assure également la formation des professionnels de santé mentale de l’hôpital de Juba et aide à l’amélioration des conditions de vie dans la prison de la ville où sont enfermées les personnes avec handicap mental.

Paroles du Terrain

  • Secourir les victimes

Soigner dans un pays en guerre

Présente en République du Soudan du Sud depuis 2006, Handicap International répond aux conséquences humanitaires désastreuses de la guerre civile qui…
  • Secourir les déplacés et/ou les réfugiés

Situation alarmante pour les réfugiés et les déplacés

Depuis le début des combats en décembre 2013, 1,5 million de Sud Soudanais ont dû fuir à l’intérieur du pays et 480 000 personnes supplémentaires…
  • Appareiller et rééduquer
  • Secourir les victimes

Monica est à nouveau debout

Monica, 9 ans, vit dans un camp de déplacés à l’abri des combats qui déchirent la République du Soudan du Sud. En août 2014, une maladie…

AIDEZ-LES concrètement

Situation du pays

La jeune République du Soudan du Sud, proclamée le 9 juillet 2011, fait face à un défi humanitaire majeur depuis le 15 décembre 2013.

Le Soudan du Sud est devenu un État indépendant le 9 juillet 2011, proclamé "République du Soudan du Sud". Cependant, le conflit politique avec le Soudan persiste et la situation sécuritaire est tendue. 

Fin 2013, un conflit de grande ampleur éclate au Soudan du Sud. Au début de la crise, la confrontation entre l'élite gouvernementale et les factions mécontentes au sein du parti au pouvoir, l'Armée populaire de libération du Soudan (APLS), a été alimentée par la mobilisation des groupes ethniques. De nombreux massacres ethniques, dont l'ampleur reste inconnue, et des déplacements massifs ont eu lieu. 

En 2015, une nouvelle vague de violences frappe le pays, entraînant une augmentation sans précédents du flux de personnes blessées, des amputations, une destruction des systèmes de santé et toujours plus de familles fuyant les zones de combats. Ainsi, selon le dernier bulletin humanitaire d’OCHA (daté du 25 janvier 2016), il y aurait eu depuis décembre 2013 plus de 1 696 000 Sud-soudanais déplacés internes, auxquels viennent s’ajouter 648 000 personnes ayant cherché refuge dans les pays voisins (Ouganda, Éthiopie, Kenya). Les négociations entre les parties au conflit sont toujours au point mort et les combats se poursuivent.

Nos Actions pays par pays

Partenaires

  • Projet Améliorer l'inclusion civique des personnes handicapées dans la société

    Organisations de personnes handicapées

    Projet Assistance aux victimes

    • Organisations partenaires locales
    • Le ministère de la Santé, au niveau de l'État
    • Le ministère des Affaires sociales et du Développement

    Projet Projet de santé mentale: “Touching Minds, Raising Dignity”

    • Organisations locales partenaires
    • L'unité psychiatrique de l'hôpital d'enseignement de Djouba, sous la supervision du ministère de la Santé
    • Les autorités de détention de la prison de Djouba, sous la supervision du ministère de l'Intérieur

    Activités d'urgence

    Les organisations humanitaires

Finances

Comptes d’emploi des ressources