Déplier le menu

République démocratique du Congo

Handicap International s’attache à prévenir le handicap en RDC. À Kinshasa, l’association s’investit particulièrement auprès des mères et des enfants. Dans l’est du pays, l’association apporte un soutien aux plus vulnérables dans les zones affectées par une crise humanitaire chronique.
 

Partagez cette fiche pays

Handicap International s’attache à prévenir le handicap en RDC. À Kinshasa, l’association s’investit particulièrement auprès des mères et des enfants. Dans l’est du pays, l’association apporte un soutien aux plus vulnérables dans les zones affectées par une crise humanitaire chronique.
 
Handicap International s’attache à prévenir le handicap en RDC. À Kinshasa, l’association s’investit particulièrement auprès des mères et des enfants. Dans l’est du pays, l’association apporte un soutien aux plus vulnérables dans les zones affectées par une crise humanitaire chronique.
 

Actions en cours

Handicap International est présente en République démocratique du Congo depuis 1994. L’association met en œuvre plusieurs types de projets, qui vont de la prévention des causes de handicap à l’intégration des personnes handicapées dans la société.

À Kinshasa, la capitale, Handicap International est très active sur la prévention du handicap, et la santé des mères et des enfants représente un enjeu particulièrement important. De plus, l’association lutte contre l’insécurité routière, qui constitue une autre cause majeure de handicap dans le pays. Elle s’attache également à améliorer les services de réadaptation, en formant notamment des orthoprothésistes ou en fabriquant des aides à la mobilité (béquilles, fauteuils, etc.).

Handicap International renforce l’intégration des personnes handicapées dans la société, et se bat pour la scolarisation des enfants handicapés - et en particulier des filles. L’association soutient également des associations congolaises de défense des droits des personnes handicapées.

Dans le Nord-Kivu, Handicap International apporte un soutien aux plus vulnérables dans les zones affectées par une crise humanitaire chronique. L’association coordonne une plateforme logistique favorisant l’acheminement de l’aide humanitaire vers les zones les plus reculées, en collaboration avec d’autres organisations nationales, internationales et les Nations unies. Elle met notamment à disposition de ces acteurs une flotte de camions et un espace de stockage de matériel. Enfin, l’association sensibilise les organisations humanitaires à l’inclusion des plus vulnérables, afin qu’ils soient pris en compte dans les services qu’ils proposent.

Paroles du Terrain

  • Mines et autres armes

Près de 100 000 m² bientôt déminés en République démocratique du Congo

Handicap International et son partenaire local Afrilam (Afrique pour la lutte anti-mines) déminent depuis juin 2016 un terrain de 92 000 mètres…

Jeux paralympiques : "Un athlète bien équipé est un athlète motivé"

À l’occasion des Jeux paralympiques d'été qui viennent de débuter à Rio de Janeiro, Handicap International a distribué des fauteuils de course aux…
  • Déminer les terres

Le déminage de 50 000 mètres carrés de terres dans le Nord-est de la RDC a commencé

Handicap International démarre des opérations de déminage en République démocratique du Congo (RDC). L’organisation et son partenaire local, AFRILAM…

AIDEZ-LES concrètement

Situation du pays

En République démocratique du Congo, l’accès aux soins de santé de qualité est problématique pour la plupart des habitants.

Ce pays, 2e plus grande nation d’Afrique, figure à l’avant-dernière place du classement de l’indice de développement humain. L’état de grand délabrement des routes et des infrastructures sanitaires, et l’extrême pauvreté qui touche la majeure partie des habitants, ont des conséquences considérables en termes de santé. L’ensemble de cet immense pays est concerné.

De plus, depuis plus de quinze ans, la République démocratique du Congo est déstabilisée par une crise humanitaire alarmante caractérisée par de violents conflits armés - sévissant principalement dans les province du Nord et Sud Kivu (à l’est du pays), des épidémies (choléra, rougeole et fièvre hémorragique virale), une exposition accrue aux catastrophes naturelles (inondations, glissements de terrain, éruptions volcaniques et feux de brousse) et un contexte généralisé de pauvreté et de précarité. Cette situation entraîne de nombreux déplacements de populations à l’intérieur du pays, et de réfugiés dans les pays voisins.

Nos Actions pays par pays

Partenaires

  • Projet Education inclusive pour les enfants handicapés (ESH), et en particulier les filles, à Kinshasa 

    Le ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (MEPSP) au travers du :

    • Comité de pilotage du projet
    • Comité de suivi de la formation des enseignants
    • 10 écoles partenaires

    Projet Santé maternelle et infantile

    Le ministère provincial de la Santé via la Division provinciale de la Santé

    • La coordination provinciale de la Santé de la Reproduction
    • Les zones de santé de Bumbu, de Selembao, de Ndjili et de Nsele
    • Les hôpitaux généraux de référence de Kinkole et de Ndjili, le centre mère-enfant de Bumbu ainsi que le centre de santé de référence de Kitokimosi

    Projet Appui aux associations

    • Partenaires principaux : 3 organisations de personnes handicapées (ACOLDEMHA, PAROUSIA et VHDH), qui reçoivent un appui institutionnel pour le renforcement de leurs capacités organisationnelles et opérationnelles
    • Partenaires secondaires : 9 organisations de personnes handicapées impliquées dans les actions de sensibilisation
    • 12 activistes impliqués dans les actions de plaidoyer pour le respect des droits des PSH
    • Le ministère des Affaires sociales, qui joue un rôle clé pour la ratification de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CIDPH) par le gouvernement de la RDC

    Projet Réadaptation physique

    le Programme national de réadaptation à base communautaire (PNRBC)

    • Les Cliniques universitaire de Kinshasa (CUK)
    • L’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM)
    • Les zones de santé de Ndjili, de Nsele, Bumbu, Selembao
    • Les hôpitaux généraux de référence de Ndjili et de Nsele

    Projet Sécurité Routière

    • Partenaire principal : le ministère des Transports et voies de communication. HI veillera au renforcement de ses compétences et l’appuiera dans la mise en œuvre de plan d’actions nationaux en matière de sécurité routière, afin de pallier à l’insuffisance de budgets tant gouvernementaux que de partenaires externes.
    • La Commission nationale de prévention routière (CNPR), organe exécutif du ministère des Transports, sera principalement impliquées dans les actions de sensibilisation de communes de Kinshasa et des écoles ciblées dans le cadre de ce projet.
    • La Police de la circulation routière (PCR), partenaire et bénéficiaire de ce projet, via le suivi et la dispense de formations auprès des policiers dans les 24 communes de Kinshasa, afin de renforcer les mesures de dissuasion et de répression auprès des usagers de la route.
    • L’Université de Kinshasa (UNIKIN), dans le cadre de bourses de recherche. La convention sera signée avec le département de sociologie puisque le souhait est de disposer d’informations sur les comportements à risques des usagers de la route.

    Projet TEAM CONGO

    L’UKC (Union des kinésithérapeutes du Congo), l’Association horizon kinésithérapie (HOKI), l’Association congolaise des techniciens orthopédiques (l’ATOC), l’Association Campagne Nous Pouvons (CNP), le Comité international pour le développement des peuples (CISP) et le Centre Bamamu Tabulukay (CBMT).

    Projet Plateforme logistique

    50 organisations humanitaires bénéficiaires de nos services

    Projet Cellule technique inclusion

    ONG internationales (notamment les acteurs de la Réponse rapide aux mouvements de population) et locales (notamment Congo Handicap)

Finances

Comptes d’emploi des ressources