Urgence Philippines : « Chaque heure compte »

  • Secourir les victimes
  • Philippines

Suite au passage du typhon Haiyan, Pierre-Emmanuel Fanello, spécialiste de l'urgence, décrit l'ampleur de la catastrophe aux Philippines et les conditions particulièrement difficiles dans lesquelles Handicap International déploie ses opérations.

Partagez cette actualité

Un ergothérapeute de Handicap International effectue une première visite auprès des blessés dans les hôpitaux de la ville de Tacloban, violemment touchée par le typhon Haiyan.
Un ergothérapeute de Handicap International effectue une première visite auprès des blessés dans les hôpitaux de la ville de Tacloban, violemment touchée par le typhon Haiyan.

Quelle est l'ampleur des dégâts occasionnés par le typhon Haiyan ?

C'est la tempête la plus importante jamais enregistrée. Au-delà de sa force, l'ampleur de ce typhon a été catastrophique. Les dégâts sont difficilement imaginables. Des centaines d'îles ont été entièrement rasées. Des centaines de milliers, voire des millions de personnes, se retrouvent à la rue, au milieu des débris et des cadavres. L'aide devra être massive, car les capacités de secours, comme les hôpitaux, et les infrastructures ont été touchées au même titre que les habitations.

Les zones affectées sont relativement pauvres. Les matériaux de construction n'ont pas pu résister aux vents et aux vagues qui ont tout emporté sur leur passage. Absolument rien n'a résisté.

Tous les stocks de nourriture, les marchés et les systèmes d'approvisionnement ont été anéantis. L'impact humain est dramatique. Des milliers de morts, des familles divisées qui perdent du coup de leur force à s'entraider pour survivre. Le travail qui s'annonce pour les réunir s'annonce compliqué puisque la plupart des sinistrés n'ont plus de papiers d'identité et les administrations locales et les systèmes de communication ont eux aussi été frappés.

Comment Handicap International va-t-elle participer à cette réponse humanitaire ?

Handicap International envoie sur place un premier stock de kits d'urgence qui était prédisposés à l'aéroport de Dubaï. Ils se composent de bâches pour créer des abris, de couvertures, d'ustensiles de cuisine pour donner aux personnes sinistrées les moyens de se nourrir, de bassines et de savon pour se laver...

Ces biens vont être distribués immédiatement, parallèlement aux évaluations qui permettront d'ajuster notre dispositif au fil des jours et d'apporter une aide aux personnes et aux zones qui en ont le plus besoin. Dans une situation comme celle-ci, chaque heure compte.

Nous préparons la mise en place d'une plateforme logistique au service de l'ensemble des acteurs humanitaires sur zone pour faciliter l'acheminement de l'aide. Cela fait partie des savoir-faire de Handicap International. Nous avons déployé un dispositif similaire en Haïti lors du tremblement de terre de janvier 2010 ou encore en Indonésie, pendant le Tsunami de 2004.

Enfin, nous allons porter une attention particulière aux besoins des personnes les plus vulnérables, dont celles en situation de handicap et évaluer les mécanismes d'assistance à mettre en place.

Quels risques menacent aujourd'hui les populations touchées ?

Les risques sont ceux liés au manque d'abris, d'eau potable et de nourriture. Mais lors de grandes catastrophes naturelles, l'assainissement pose aussi problème. De nombreux acteurs humanitaires, dont Handicap International, porteront très rapidement leur attention sur ce sujet. Il faut identifier si des dispositifs doivent être déployés pour remplacer ceux qui ont été détruits ou s'il est possible de réparer les systèmes sanitaires, d'évacuation des déchets, de latrines, d'hygiène... Si on ne rétablit pas tout de suite un niveau minimum d'assainissement, les populations risquent de faire face à des épidémies telles que le choléra. L'aide doit parvenir rapidement à l'ensemble de la population pour éviter ce scénario.

Publié le 14 Novembre 2013.

Nos Actions pays par pays

Civils sous les bombes, ça suffit ! Notre volonté commune est une arme de reconstruction massive. Engagez-vous avec Handicap International, signez la pétition !


Engagez-vous !

DEVENEZ BENEVOLE

DEVENEZ MOB'ACTEUR

FAITES UN DON


Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse
Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

AIDEZ-LES concrètement