Handicap International condamne le bombardement d’une école en Syrie

  • Mines et autres armes
  • Syrie

Près de 30 personnes, dont 22 enfants, ont été tués par des bombardements sur une école le mercredi 26 octobre dans le Nord-ouest de la Syrie, selon l’Unicef. Un acte odieux condamné par Handicap International.

Partagez cette actualité

Handicap International condamne avec la plus grande fermeté cette attaque et rappelle que toute offensive indiscriminée contre des civils représente une violation du Droit international. En Syrie, les armes explosives sont utilisées de façon massive dans les zones peuplées avec un impact immédiat et sur le long terme sur les civils, qui restent les principales victimes.

Jean-Pierre Delomier, Directeur de l'action humanitaire à Handicap International :

« Ces bombardements touchant une école sont inacceptables. Rien ne peut justifier que des civils, en particulier des enfants, soient bombardés. Handicap International appelle l’ensemble des parties au conflit en Syrie à cesser immédiatement d’utiliser des armes explosives dans des zones habitées. »


Lire les dossiers spéciaux :

Publié le 28 Octobre 2016.

Nos Actions pays par pays

Civils sous les bombes, ça suffit ! Notre volonté commune est une arme de reconstruction massive. Engagez-vous avec Handicap International, signez la pétition !


 

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse
Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

AIDEZ-LES concrètement